DSI, soyez équipés pour gérer la crise informatique | CELGE

DSI, soyez équipés pour gérer la crise informatique

Tous les systèmes professionnels basés sur la technologie sont systématiquement victimes de problèmes. Plus ou moins graves et récurrents ils exigent que les responsables soient parés à les confronter à tout moment. Les directions informatiques sont tout particulièrement concernées par ces crises quelle qu’en soit l’ampleur. Plus l’infrastructure est développée et complexe plus la crise peut avoir des répercussions sur l’entreprise.

Il convient donc de s’y préparer en mettant en place des outils de premiers secours. Il faut aussi peaufiner la communication pour que toutes et tous prennent conscience des défis qui les attendent. Cela se vérifie particulièrement à l’heure où la plupart des collaborateurs doivent passer en mode télétravail.

L’accès à distance, solution de continuité des activités

pandémie corona virus covid-19

En cas de crise grave, comme celle que nous rencontrons actuellement avec la pandémie, l’accès à distance est un outil essentiel pour la résilience opérationnelle de l’entreprise.

Même si la plupart des foyers sont équipés d’une connexion Internet, le débit de celle-ci n’est peut-être pas adapté à un usage professionnel. Il faut donc prévoir des kits de connexion 4G qui pourront être fournis aux collaborateurs sur demande. Il leur est alors possible d’accéder aux ressources de l’entreprise en mode SaaS.

 

Cependant, il ne faut pas oublier de sécuriser les accès distants. Les points d’accès à domicile doivent être équipés d’un VPN qui empêche toute intrusion aussi bien sur le système interne de l’entreprise que sur son Cloud public ou privé.

Dès maintenant,

Comparez les solutions informatiques du marché !

 

hebergement logiciel

La virtualisation s’accélère

Pour participer activement à la continuité opérationnelle de l’entreprise, la DSI doit virtualiser ses interventions. Elle doit tout d’abord choisir puis imposer une plate-forme collaborative efficace et de confiance. Les solutions ne manquent pas. On pourra citer Microsoft Teams, Google Hangouts et Slack. Ce sont les applications collaboratives les plus employées. Il en existe bien d’autres comme klaxoon, Sparkup ou bien encore Jamespot qui offre l’avantage d’être 100 % française. N’oubliez pas que la souveraineté informationnelle est un enjeu capital pour l’entreprise, surtout en temps de crise.

Pour sélectionner la plateforme la plus adaptée, 3 paramètres sont à prendre en compte. Suivant le nombre d’utilisateurs à connecter les coûts opérationnels peuvent-être élevés. La plupart des éditeurs, en cette période de pandémie, proposent des versions gratuites limitées dans le temps. La qualité de service est très importante.

Avec une augmentation de plus de 750 % des accès à Teams, Microsoft a récemment été confronté a des problèmes de disponibilité de ses services. La sécurité est sans aucun doute la composante la plus importante à prendre compte lors de la sélection d’une plate-forme collaborative.

Zoom a été victime de son succès aussi bien auprès du public que des pirates informatiques. De nombreuses états américains, comme celui de New York, ont interdit l’accès à Zoom pour l’enseignement public en ligne.

Pour les missions critiques, comparez les solutions adaptées du marché

Certaines activités, notamment administratives, ne peuvent souffrir d’un délai d’exécution trop important ou de failles de sécurité. Avec le confinement la circulation des parapheurs est impossible. Il est alors temps de découvrir le panel de solutions informatiques incluant la signature électronique.

Il reste donc possible de valider les prises de décisions même au plus haut niveau de la hiérarchie des organisations. Même si elles ne sont pas encore massivement déployées les solutions de voix sur IP et de vidéo sur IP procurent de grands avantages aux entreprises. Elles permettent de réaliser certaines économies mais surtout de maintenir un lien humain entre collaborateurs.

Enfin, les services informatiques doivent former les collaborateurs en priorité à l’emploi des systèmes de stockage virtualisés. Drive de Google ou Onedrive de Microsoft doivent devenir leurs systèmes de stockage personnels préférés. Ils garantissent en effet la résilience et l’intégrité des informations qu’ils produisent durant leur période de confinement.

Dès maintenant,

Comparez les solutions informatiques du marché !

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, en moins de 5 min., obtenez un comparatif gratuit des éditeurs de logiciels de gestion d'entreprise ! +7 000 solutions référencées.

Par ici !