Le 1er Comparateur et Évaluateur de Logiciels en Europe

Revue de presse Logiciels CRM

CRM logociels

 Sommaire

Vous trouvez en moins de
5 minutes le meilleur logiciel !
CRM logociels

Alphabet prêt à parier 32 milliards sur HubSpot pour dominer le marketing digital

Logo Hubspot

Alphabet, la société mère de Google, envisage une acquisition potentielle de HubSpot, une entreprise spécialisée en solutions de CRM et de marketing qui est actuellement valorisée à 32 milliards de dollars.

Selon Reuters, les discussions préliminaires entre Alphabet et les conseillers de Morgan Stanley ont déjà exploré les aspects financiers de cette opération. Suite à ces rumeurs, l’action de HubSpot a connu une hausse de 4%.

Cette acquisition intégrerait les technologies avancées de HubSpot au portefeuille déjà riche de Google, notamment en renforçant ses capacités dans le marketing et le CRM. Google et ses services publicitaires et outils d’analyse bénéficieraient ainsi d’une synergie avec les solutions de HubSpot, qui incluent des intégrations directes avec Google Ads et des fonctionnalités automatisées basées sur l’intelligence artificielle.

Toutefois, la concurrence et les régulations antitrust pourraient représenter des obstacles non négligeables. Le secteur technologique a déjà vu des tentatives d’acquisitions similaires échouer sous le poids des régulations, comme l’exemple récent de l’abandon par Adobe de l’acquisition de Figma.

Aucune offre formelle n’a encore été présentée par Alphabet. La firme disposait d’une réserve de trésorerie de 110,9 milliards de dollars à la fin de 2023, tandis que HubSpot a clôturé l’année avec une croissance de 25% de ses revenus.

Barmer révolutionne la gestion de santé avec le Machine Learning

IzOrder, la solution de prise de commande dédiée, permet aux commerciaux d'optimiser leur temps de vente grâce à un CRM mobile intégré, transformant chaque interaction en une opportunité de vente réussie.Barmer, une importante caisse d’assurance maladie allemande, gère près de 8,6 millions d’assurés et cherche continuellement à optimiser ses opérations. Pour améliorer la gestion des données personnelles de ses clients, la facturation et pour réduire les délais de réponse, Barmer a adopté une technologie innovante : le process mining enrichi par le machine learning, développé par Celonis, un éditeur allemand spécialisé.

Le process mining traditionnel permet de reconstruire et d’analyser les processus opérationnels en extrayant les données d’ERP ou de CRM, identifiant ainsi les dysfonctionnements potentiels.

Toutefois, Celonis et Barmer pointent du doigt une limitation majeure de cette méthode : elle traite chaque processus de manière isolée. Pour surmonter cette contrainte, Barmer utilise la solution PI-Graph de Celonis qui adopte une approche dite d’object centric process mining (OCPM).

Cette technologie ne se contente pas d’analyser les processus individuellement mais considère les interactions entre divers éléments d’un système en créant un graphe détaillé des processus et de leurs interdépendances.

Grâce à l’utilisation de cette technologie, Barmer peut désormais identifier précisément les blocages et les pistes d’amélioration tant pour ses opérations en back-office qu’en front-office.

Une approche qui pemret d’explorer des voies d’automatisation et de transformation numérique des processus, en commençant par la gestion des parcours de soin et la facturation des transports des patients.

Salesforce renonce à Informatica : Divergence sur le prix de l’action

Le projet d’acquisition d’Informatica par Salesforce, qui promettait une avancée significative dans le domaine de l’intégration de plateformes en tant que service (iPaaS), a échoué.

Les négociations engagées entre les deux géants technologiques se sont soldées par un désaccord financier qui met un terme aux discussions sans aboutir à un consensus. Selon des sources médiatiques comme le Wall Street Journal et Reuters, l’échec des pourparlers est principalement dû à des divergences sur le prix par action d’Informatica.
Salesforce aurait proposé 30 $ alors que l’action cotait jusqu’à 38,48 $ début avril, pour descendre à 35,19 $ récemment, ce qui valorise l’entreprise à environ 11,2 milliards de dollars dette incluse.

L’intégration réussie d’Informatica aurait représenté une consolidation notable du marché iPaaS, permettant à Salesforce de renforcer son offre existante via MuleSoft, acquis en 2018, et de mieux rivaliser avec d’autres grands acteurs comme Oracle et Microsoft.

Informatica, de son côté, aurait pu bénéficier d’une meilleure articulation de sa stratégie de données face aux investisseurs et, éventuellement, résoudre des problèmes internes.

Cette acquisition manquée souligne les défis et les dynamiques compétitives dans le secteur technologique, où la gestion et l’intégration efficace des données deviennent essentielles pour les entreprises qui opèrent avec un grand nombre d’applications et de sources de données.

Flambée des tarifs chez Microsoft : Dynamics 365 pourrait grimper jusqu’à 17% d’augmentation !

 

dynamics

Microsoft Dynamics 365, jusqu’ici épargné par les augmentations tarifaires sur les cinq dernières années, subira une hausse significative qui pourra aller jusqu’à 17 % à partir du 1er octobre 2024.

Cette révision tarifaire concerne plusieurs modules, avec des augmentations qui varieront de 9 % pour Relationship Sales et jusqu’à 17 % pour des modules tels que Supply Chain Management (SCM) et Commerce. Par exemple, le coût de Sales Enterprise passera de 88,9€ à 98,3€ par utilisateur par mois, illustrant une hausse de 10,53 %.

Cette décision fait suite à des défis économiques persistants tels que l’augmentation des coûts fixes qui incluent la flambée des prix de l’énergie et la pénurie de matériaux.

D’autres produits tels que Customer Service Enterprise et Human Resources verront également leurs prix augmenter. Cependant, certains services comme Microsoft Dynamics 365 Business Central resteront à leur tarif actuel.

Bryan Goode, vice-président corporate pour Business Applications et Platform chez Microsoft, précise que ces ajustements tarifaires concerneront tant les nouveaux clients que les clients existants lors du renouvellement de leurs abonnements. Il souligne que les tarifs ajustés seront également applicables dans d’autres devises afin d’assurer une uniformité globale.

IT Partners 2024 : Channelnews y était

salon-de-l'industrie

IT Partners est le rendez-vous annuel des acteurs du Channel IT, Télécoms,  Audiovisuelle et Saas. Ce salon professionnel est l’occasion de rencontrer des entrepreneurs, des start-up et autres entreprises spécialisées dans le Channel IT. Avec plus de 230 exposants, les visiteurs ont pu rencontrer des grossistes, des partenaires pour les aider dans leur business ainsi que découvrir de nombreuses solutions et innovations dans le domaine de l’IT.


À cette occasion, Channelnews.fr, la chaîne dédiée à toutes les actualités d’entreprise était présente et à réaliser une série d’interviews autour des enjeux du Channel IT en 2024. À sa table, elle a reçu entre autres :

  • Bruno Cauvin – dga – Monaco Digital
  • Cyril Carratt – Président – Kappalys
  • Laurent Silvestri – Cofondateur – Dstny
  • Christian Maertens – dirigeant – Com-as
  • Arnaud Delin – CEO – ZenOps
  • Pierre-Jean Beylier – Président – Inherent

 

Tous ces professionnels sont venus échangés sur le plateau et ont répondu aux questions des animateurs de la chaîne. Ils ont été accompagnés par les partenaires de Chanenelnews qui ont eux aussi partagé leurs actualités et leur vision des évolutions et des enjeux du Channel IT pour les années à venir.

Zendesk acquiert Ultimate

 

zendesk

La société californienne Zendesk est spécialisée dans la fourniture de plateforme pour services client dans le cloud. Dans sa panoplie d’offres, elle propose des fonctions d’aide aux entreprises dans le domaine du ticketing, d’assistance en ligne et de libre-service. Si la société. Après avoir mis la main sur Momentive (ancien SurveyMonkey) fin 2021 et Klaus en janvier 2024, c’est au tour d’Ultimate d’être pris dans ses filets.
En faisant l’acquisition de la solution Ultimate, Zendesk se dote d’un outil IA performant pour ses solutions d’expérience client en ligne et se positionner comme un acteur majeur du secteur. En effet, Ultimate est une solution d’automatisation de réponses basée sur l’intelligence artificielle.

Elle permet notamment de résoudre de nombreux cas d’utilisation et répond à environ 80 % des problématiques clients en exploitant toutes les sources de données en sa possession tout en personnalisant les réponses. Ultimate vient ainsi renforcer les actions de Zendesk AI. Cette solution automatisée est une aide précieuse pour tous les supports clientèle utilisant les services de Zendesk.


Si le fournisseur ne s’est pas prononcé sur cette acquisition, gageons que ses clients seront ravis de proposer ainsi une expérience utilisateur en ligne toujours plus fiable et performante, aux réponses et résolutions rapides.

Salesforce : du Low code pour personnaliser Einstein Copilot

Avec cette nouvelle version low code, Salesforce, leader du CRM en mode Saas offre à ses clients la possibilité d’intégrer plus facilement sa solution Einstein 1 Studio à chaque application et permet ainsi une expérience client et collaborateur plus simple. Cette suite d’outils est ainsi complètement personnalisable et permettre à cet assistant IA conversationnel de rendre une expérience plus agréable et individualisée.
Pour rappel : Einsstein Copilot est un outil conversationnel basé sur l’IA qui s’appuie sur les métadonnées de l’entreprise pour répondre de manière fiable, personnelle et générative aux problématiques clients.

Trois modules composent la solution Einstein 1 Studio :

  • Copilot Builer : ce module aide à la création des actions personnalisées et l’automatisation de tâches spécifiques pour répondre aux requêtes des utilisateurs ;
  • Prompt Builder est le module en charge de la création des instructions personnalisées au niveau du flux de travail ;
  • Model Builder permet la création ou l’import de modèles d’IA différents.

 

Ainsi, chaque entreprise cliente de Salesforce peut intégrer un assistant conversationnel fiable, rapide, générant des réponses utiles en utilisant ses propres données privées sans avoir besoin d’une formation coûteuse en IA pour sa mise en œuvre.

Wine Enthousiast : l’IA générative au service de sa relation client

image ai et relation client

Le service client de l’entreprise new yorkaise Wine Enthousiast, spécialiste de la vente de produits et accessoires dans l’univers du vin, doit répondre à une forte demande, environ 100 000 par an. l’entreprise mesure depuis plus d’un an la performance de ses équipes au service client, à l’aide de la plateforme Saas fournie par la start-up Pathligh. Cette dernière vient d’inclure une solution D’IA générative dans sa proposition Conversation Intelligente, qui permet de réaliser de manière automatisée l’analyse des échanges avec les clients. Cette tâche jusqu’à présent réalisée manuellement par Wine Enthousiast ne permettait pas de mettre au jour tous les problèmes persistants. Avec Conversation Intelligence, l’entreprise peut maintenant :

  • retranscrire tous les échanges avec les clients ;
  • noter chaque conseiller selon un barème précis déterminé par l’entreprise ;
  • signaler les problèmes.

Grâce à cette solution IA, les analyses sont réalisées sur l’ensemble des échanges avec la clientèle et offre une vision plus complète des tendances de consommation mais aussi de la performance du service. De plus, l’analyse va jusqu’à déterminer le respect des procédures pour les conseillers et le degré de la satisfaction du client.

Mondago partenaire de Sewan

Sewan, spécialiste de la téléphonie, du cloud et des solutions pour les communications d’entreprise, s’allie au fournisseur de solutions CTI (téléphonie/informatique) Mondago pour booster leur proposition CRM.

Ainsi, la solution de téléphonie Sewan peut être couplé avec de nombreuses solution CRM comme celles de SAP, Salesforce, Hubspot, Zendesk, Dynamics CRM…

Le choix de ce partenariat avec Mondago tient compte du fait que la solution proposée est compatible avec Doko, softphone de Sewan, mais aussi avec Webex (solution de visioconférence de Cisco ayant intégré l’offre de Sewan en octobre 2023) et les outils collaboratifs de l’environnement Microssoft Teams. De cette manière, Sewan ouvre la porte à plus de possibilités pour une gestion des appels et un suivi encore plus efficace, pour le plus grand nombre. L’entreprise s’ouvre ainsi sur un marché moins limité.

Sewan propose la solution de Mondago en marque blanche et la met à disposition dès la commande via son portail Sophia.

Pour rappel, Sophia est la plateforme dédiée aux partenaires de distribution de Sewan pour la gestion de services. Avec ce partenariat, Sewan simplifie l’accès à la télécommunication sous toutes ses formes et rend le métier des télécoms encore plus accessib

Salesforce intègre Apple Messages et la réalité augmentée pour optimiser son service client

Salesforce élargit son offre Service Cloud en intégrant Apple Messages for Business et l’ARKit d’Apple. Apple Messages for Business, accessible via Service Cloud, permet aux clients d’accéder à une assistance en intelligence artificielle, de planifier des rendez-vous, de réaliser des achats avec Apple Pay, et de suivre des expéditions. L’ARKit est introduit dans l’application Salesforce Field Service pour offrir aux techniciens des capacités de réalité augmentée améliorant les résolutions de problèmes de service.

Salesforce propose également un widget iOS pour le service sur site, offrant aux techniciens une vue rapide des informations essentielles sur leur écran d’accueil iPhone. Les fonctionnalités intégrées aident les entreprises à mettre en œuvre la technologie de pointe et la réalité augmentée de manière pratique, améliorant chaque interaction client.

Apple Messages for Business permet aux agents d’accéder aux données clients et de gérer efficacement les conversations dans Service Cloud. L’ARKit apporte plusieurs fonctionnalités de réalité augmentée aux techniciens de terrain, comme la création de rendus 3D, la mesure d’espaces et la cartographie d’objets.

Par exemple, un technicien peut planifier l’espace d’installation pour garantir qu’un appareil passera par la porte du client et sera installé sans problème. Mary Wardley de chez IDC soutient l’expansion du partenariat, soulignant que la technologie est essentielle pour des interactions fluides avec les clients et les techniciens de terrain.

Salesforce et Apple ont annoncé leur partenariat en 2018, travaillant depuis sur des outils pour les développeurs et offrant une application Salesforce Mobile repensée pour iOS. La semaine dernière, Salesforce a introduit les forfaits “Unlimited Edition+” pour faciliter l’achat et le déploiement de technologies comme Sales Cloud, Service Cloud, Einstein AI, Slack, Tableau et Industries, soulignant leur rôle dans l’accélération du développement des organisations.

Salesforce annonce la sortie d’Einstein Copilot et de nouvelles fonctionnalités d’IA

Salesforce a récemment annoncé la date de sortie de son nouvel outil, Einstein Copilot, prévue pour le 12 février 2024. Cette nouvelle fonctionnalité vise à introduire l’intelligence artificielle conversationnelle dans n’importe quel “flux de travail, utilisateur, département et secteur”.

Avec Einstein Copilot, les clients pourront bénéficier d’un assistant virtuel intégré à chacune des applications CRM du fournisseur. Cet assistant virtuel répondra à des questions et exécutera des instructions en langage naturel. L’aspect différenciateur majeur réside dans le fait que l’Einstein Copilot ne se limite pas à une seule fonction. Les clients Salesforce pourront utiliser des Flows pour configurer des processus interdépartementaux, que le Copilot exécutera.

Salesforce rassemble ainsi des données et des équipes issues des services, des ventes, du marketing et du commerce pour une expérience client plus cohérente. Liz Miller, VP & Analyste Principal chez Constellation Research, a souligné cette observation en déclarant que l’Einstein Copilot aide non seulement l’individu, mais contribue également à son intégration dans une stratégie plus large d’expérience client.

Par ailleurs, Salesforce offre aux clients la possibilité de personnaliser leurs assistants virtuels avec Einstein Copilot Studio, une bibliothèque de tâches que le Copilot peut effectuer. Cela permet aux entreprises de choisir de nouvelles capacités pour le Copilot et de tirer parti de l’IA générative à leur rythme.

Dans le cadre de la version Spring ’24 de Salesforce, qui sera disponible dans un peu plus d’un mois, les utilisateurs auront également accès à un nouveau Prompt Builder. Ce dernier permet aux utilisateurs du Copilot de créer des invitations personnalisées et de définir de nouvelles tâches pour l’assistant virtuel, qui ne sont pas disponibles dans le Studio.

D’autres fonctionnalités notables de la version Spring ’24 incluent Service Cloud Einstein: Search Answers, Einstein Copilot: Sales Actions et Commerce Concierge. La première génère automatiquement des réponses précises et pertinentes aux questions fréquemment posées par les agents et les clients. Les deux dernières fonctionnalités visent à accroître la productivité des vendeurs tout au long du cycle de vente et à offrir des recommandations de produits personnalisées.

Sellsy : une success story à la française

Logo éditeurs Sellsy

Si le marché des CRM est très concurrentiel, Sellsy a construit sa solution en France, depuis La Rochelle. Cet éditeur, né en 2009, sur la côte Atlantique donc, a fait son bonhomme de chemin en parallèle de grosses entités tels que IBM ou Salesforce. En revanche, comme cette solution CRM ne s’adresse pas au même public d’entreprises que leurs concurrents, la société s’est développée à un rythme plus que correct, doublant leur CA entre 2013 et 2014, atteignant en 2022 1.7 millions d’euros de CA. L’éditeur emploie plus de 1 000 collaborateurs dans le bassin rochelais. D’ailleurs, son centre d’appels a longtemps été le plus grand sur le territoire français.


LA force de Sellsy est le développement de fonctionnalités particulières, personnalisables pour que les services correspondent aux besoins de son utilisateur. Depuis ces débuts, la solution offre de nouvelles possibilités notamment avec une intégration via le cloud, un module de campagnes d’e-mailing ou de SMS post-achat en boutique ou encore un module e-commerce. L’éditeur rochelais a acquis depuis une suite CRM de marketing automation, Sendethic. Ainsi, leur solution devient une solution tout en un pour la gestion d’une PME. Malgré tout, l’éditeur a encore de nombreux défis à relever pour faire perdurer son succès.

Hubspot et Marin Software alliés pour la libération des données CRM

Logo Hubspot

Plus précisément, Marin Software, spécialiste de l’analyse et l’optimisation marketing, et Software, éditeur spécialisé lui en inbound marketing ont développé main dans la main une intégration prenant en compte l’ensemble des données CRM dans leurs indicateurs de campagnes.

Une mine d’informations pour un effet maximal de l’impact marketing des entreprises

Grâce à ce nouvel outil, les entreprises ne sont plus limitées aux seuls éléments liés aux interactions en ligne de leurs clients ou prospects, mais analyse un spectre de données CRM plus étendues avec les informations contenues dans les cycles de vente tels que les formulaires de site internet, les achats effectués en magasin et les renseignements récoltés par les centres d’appels.

Ainsi, les entreprises ont axé à une analyse plus pointue des habitudes et comportement de leurs clientèles et peuvent affiner leurs campagnes publicitaires en conséquence.

Les avantages de cette intégration :

– un tableau de bord complet composé à partir de toutes les données Hubspot mais aussi celles d’autres éditeurs tels que Google, Microsoft, Meta pour un suivi de performance optimal ;
– des enchères plus précises permettant un investissement des budgets publicitaires plus impactant et un meilleur ROI ;
– une automatisation des processus simplifiant la récolte et le traitement des données évitant ainsi les erreurs manuelles.
Un gain de temps et une simplification du travail des professionnels du marketing qui peuvent ainsi se concentrer sur leur cœur de métier plus efficacemen

Un étudiant Avatar pour le bien-être des étudiants de l’université du Sud-Nevada

la sante mentale

C’est à la suite d’une rencontre fortuite pendant son vol New York/Las Vegas que le directeur informatique de cette fac américaine a eu l’idée de créer cet avatar pour guider les étudiants au sein de l’établissement ainsi que pour leur parcours scolaire. Ainsi, l’intelligence artificielle est utilisée au service du bien-être de chacun de ces élèves.

Un déploiement essentiel pour des étudiants en souffrance

Ellie, de son prénom, est disponible H24 7/7 pour les étudiants sur le site web de l’université. Cet avatar répond malgré un réseau mobile faible. Si la première version d’Ellie se contentait de saluer les étudiants et de répondre à leurs questions en les renvoyant vers les pages d’information du site, il est en constante évolution pour intégrer plus de données, telles que les notes ou les devoirs à travailler, ce qui d’après Mugunth Vaithylingam (le directeur informatique de l’université) d’identifier les étudiants à la traîne ou démotivés afin de leur proposer des aides adaptés pour les soutenir. Ainsi, Ellie pourra les aiguiller vers les personnes susceptibles de les aider, qu’ils doivent faire face à des difficultés scolaires ou financières.
Russ Logan, le voisin de vol de M.V et directeur de l’exploitation de l’AI Foundation précise que «L’avatar est connecté à nos nombreux datas sets et systèmes pour “penser” ? “parler” et “écouter” l’utilisateur qui s’adresse à elle, émulant une conversation humaine réaliste, et qu’Ellie parle anglais et espagnol en utilisant le moteur de synthèse vocale en temps réel de AI.XYZ. »
Si de nombreuses évolutions sont prévues, Ellie permet déjà à de nombreux étudiants d’être aidés.

Salesforce : dopage par l’IA avec le rachat de Airkit

Airkit est une plateforme low-code basée sur l’intelligence artificielle pour aider à la gestion CRM, service client, marketing et commerciaux via des agents conversationnels créés par IA générative.
Salesforce connaît bien Airkit puisque les deux sociétés travaillent en partenariat depuis longtemps. D’ailleurs, la branche financière, Salesforce Ventures y avait injecté des fonds précédemment. Cette acquisition va donc dans la continuité de leurs activités communes.
Grâce à Airkit, l’éditeur va pouvoir intégrer l’IA dans plusieurs de ces solutions CRM ou encore help-desk.
Ainsi, l’intelligence artificielle permettra à ses clients de traiter rapidement des questions relatives au suivi de commande, aux retours ou échanges de produits, de demandes d’informations récurrentes…

Une horde de collaborateurs spécialisés en IA
Dans un premier temps, une fois le rachat sera acté, Salesforce intégrera Airkit dans son service Cloud et son actuel directeur technique et cofondateur, Adam Evans, restera aux commandes de Airkit. La finalisation de cette acquisition est prévue au 31 janvier 2024.
Pendant ce temps, Salesforce multiplie ses partenariats (on compte parmi ces derniers Google, Databricks, AWS) et a renforcé ses équipes IA avec 3 300 salariés supplémentaires pour doper son Net Zero Cloud avec l’intelligence artificielle.

La Plateforme SAS Viya Propulse l’IA Générative et Révolutionne la Gestion de la Relation Client

L’entreprise de logiciels d’analyse SAS Institute Inc. renforce aujourd’hui les fonctionnalités de développement de sa plateforme d’intelligence artificielle (IA) et d’analyse Viya, tout en présentant une partie du travail qu’elle réalise avec l’IA générative.

Elle a également annoncé que les utilisateurs de son application de gestion de la relation client Customer Intelligence 360 peuvent désormais intégrer des modèles d’IA générative de leur choix pour les utiliser dans la planification marketing, la création de contenu et la conception de parcours clients. Les nouvelles capacités de Viya, qui sont présentées cette semaine lors de la conférence Explore de l’entreprise, créent des environnements légers pour la construction rapide de modèles d’IA, prennent en charge plusieurs langages de programmation et s’exécutent dans un environnement informatique évolutif basé sur le cloud.

Le SAS Viya Workbench est une plateforme de développement native du cloud qui permet de construire et de déployer rapidement des modèles d’IA, a déclaré l’entreprise. Il prend en charge les langages Python, R et SAS populaires auprès des data scientists, ainsi que Jupyter Notebook, Visual Studio Code et SAS Enterprise Guide automation. Le workbench est actuellement disponible en prévisualisation privée, avec une disponibilité générale prévue pour début 2024.

La nouvelle SAS App Factory est un environnement de développement rapide d’applications pour la création d’applications pilotées par l’IA. Elle automatise la configuration et l’intégration d’une pile technologique native du cloud basée sur la bibliothèque JavaScript React, le langage de programmation TypeScript et la base de données Postgres, ce qui, selon l’entreprise, permet d’accélérer la mise en production de modèles et d’applications pilotées par l’IA. Elle est prévue pour une disponibilité générale en 2024.

SAS a également annoncé que Viya est désormais disponible en prévisualisation privée dans le Data Cloud de Snowflake Inc. avec les services de conteneur Snowpark.

Le premier produit SAS exploitant l’App Factory, SAS Energy Forecasting Cloud, permet aux planificateurs et aux responsables des services publics de générer des modèles d’IA et d’analyse qui prédisent la demande maximale en électricité et fournissent des prévisions plus précises. L’application génère également des informations prédictives sur l’offre et la demande pour aider les services publics à maintenir leur stabilité tout en réduisant les coûts.

SAS a déclaré que l’hôpital de l’Université de Cambridge utilise l’App Factory pour augmenter le taux de réussite des greffes de rein en utilisant la vision par ordinateur et l’IA pour évaluer les biopsies et définir les priorités pour les reins candidats, de manière à ce que les histopathologistes puissent identifier plus rapidement les reins les plus viables pour la transplantation.

Les clients de Customer Intelligence 360 ont désormais le choix d’ajouter des modèles d’IA générative de fournisseurs commerciaux tels qu’OpenAI LLC, des modèles open source ou privés. Ils peuvent également choisir les capacités à utiliser et spécifier la manière dont les modèles sont formés, configurés et exposés aux utilisateurs via un cadre d’intégration personnalisé.

L’IA générative peut être utilisée pour aider à créer des plans marketing, à identifier des segments de public, à créer du contenu, à personnaliser les communications en fonction de variables démographiques, psychographiques, comportementales et géographiques, ainsi qu’à réaliser des tests à grande échelle.

L’entreprise profite de la conférence pour mettre en avant d’autres domaines de l’IA qu’elle développe activement. L’un d’entre eux est une extension brevetée des réseaux antagonistes génératifs (GAN) qui crée des données tabulaires statistiquement congruentes reflétant la complexité des environnements réels. Cette capacité est utile pour la création de jumeaux numériques et améliore les modèles prédictifs tout en réduisant les coûts.

IBM et Salesforce Unissent leurs Forces pour Révolutionner l’Intelligence Artificielle dans la Gestion de la Relation Client

IBM et Salesforce ont récemment annoncé une collaboration visant à accélérer l’adoption de l‘intelligence artificielle, en particulier l’intelligence artificielle générative, dans le domaine de la gestion de la relation client (CRM). Cette initiative repose sur l’expertise d’IBM dans le développement de modèles opérationnels et vise à guider les clients dans l’adoption et le déploiement de la technologie d’intelligence artificielle de Salesforce. Plus précisément, IBM mettra à profit ses modèles opérationnels pour aider les clients à intégrer les capacités d’intelligence artificielle de Salesforce, contribuant ainsi à améliorer leurs stratégies de CRM.

Cette collaboration stratégique permettra de compléter les outils d’intelligence artificielle générative de Salesforce en tirant parti des capacités de WatsonX d’IBM. En réunissant ces deux géants de la technologie, cette alliance vise à offrir aux clients un accès à un écosystème diversifié de partenaires en intelligence artificielle. Ce faisant, elle leur permettra de définir les modèles et l’architecture les plus appropriés pour atteindre leurs objectifs commerciaux spécifiques.

L’intelligence artificielle générative, dont les possibilités sont infinies, revêt une importance capitale pour les entreprises. Cette collaboration entre IBM et Salesforce constitue une étape cruciale pour aider les clients partagés des deux entreprises à concrétiser leurs ambitions. En travaillant de concert, ces deux poids lourds de la technologie s’efforcent de mettre à disposition des solutions d’intelligence artificielle de pointe pour optimiser la gestion de la relation client, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles opportunités et à des améliorations significatives dans l’expérience client.

Le rapport 2022 ISG Provider Lens : Des entreprises françaises sont classées

ISG logoLe rapport note que l’expérience client est l’élément central pour la plupart des entreprises européennes et une importante mesure de leur réussite. Alors que dans le même temps la pandémie du Covid 19 a compliqué la fidélisation et le recrutement du personnel notamment en charge du contact avec les clients.Dans le domaine des centres de contact, le rapport évalue les capacités de 28 prestataires dans 4 quadrants : opérations numériques, IA et analytiques, services de télétravail et services d’expérience client sur les réseaux sociaux. A noter dans cette évaluation que SITEL, Téléperformance, Webhelp et Majorel figurent dans la liste des leaders sur le marché.

logo CS

LE SALON CX PARIS

Entre prise de hauteur en conférence plénière, atelier thématique pendant les workshops ou encore moment de networking, nous vous proposons une journée riche de contenu. En savoir plus

Simple CRM propose des tests gratuits de son logiciel

image CRM

Jusqu’à la fin de l’année 2022, Simple CRM offre l’importation de leurs données aux entreprises qui le demandent sans frais, ainsi que trois mois d’abonnement gratuits. En effet, l’éditeur de CRM veut accompagner les entreprises en difficulté. Simple CRM édite le logiciel de gestion de la relation client.

Les indépendants des très petites entreprises (TPE) ou des petites et moyennes entreprises (PME) qui souhaitent tester ce CRM et/ou l’ERP de l’éditeur gratuitement, peuvent en faire la demande. Il suffit de signer un contrat avec S!MPL. Après signature du contrat, les données sont importées dans le logiciel. La demande de test est limitée à 20 licences par entreprise et se terminera avant le 31 décembre. Dans le cas où les prestations (importations et licences) offertes n’atteignent pas un million d’euros avant la fin de l’année, l’offre continuera l’an prochain.

Simple CRM veut en fait inciter les entreprises à utiliser un logiciel de gestion de relation client. Cela permet d’aider les entreprises à automatiser leurs processus commerciaux. L’éditeur de CRM S!MPL vise surtout les petites entreprises et met à leur disposition des logiciels faciles à utiliser.

Dématérialisation du ticket imageDématérialisation du ticket de caisse

Le ticket de caisse est un outil incontournable des commerçants pour la gestion de la file des clients. Cependant, il semble avoir un sérieux impact sur l’environnement. Une loi antigaspillage sera appliqué dès le 1er janvier 2023. Elle interdira l’impression systématique de ces papiers thermiques. Comment dématérialiser les tickets de caisse en papier ?

Les avantages d’un ticket de caisse numérique

L’utilisation du ticket de caisse dématérialisé s’avère être pratique. On ne peut pas le perdre puisqu’il n’est plus nécessaire de le tenir physiquement. Du côté des commerçants, il est économique. La future version du ticket de caisse permet aux vendeurs de profiter de nouvelles opportunités de vente, d’où une possibilité d’une amélioration au niveau de leurs chiffres d’affaires. En optant pour le ticket de caisse dématérialisé, les vendeurs participent à la démarche écoresponsable.

L’envoi par mail

La première option pour remplacer les tickets de caisse en papier c’est l’envoi des tickets par mail. Beaucoup l’utilise déjà pour faire face à la nouvelle loi antigaspillage de l’année prochaine. Cependant, il a été constaté que cette alternative comporte plusieurs contraintes : le stockage des mails couteux pour l’environnement, énergivore, intrusive pour certains.

Le e-ticket de caisse par Noticia

Noticia propose une solution écologique et non intrusive pour digitaliser les tickets de caisse traditionnels. Une alternative fonctionnant par un système de QR code et qui est gratuit pour les vendeurs. De plus, les commerçants ont la possibilité d’utiliser la solution « Noticia Media » afin d’émettre des promotions ou offres sous chaque e-ticket.Simple CRM propose des tests gratuits de son logicielSimple CRM propose des tests gratuits de son logiciel

Empreinte carbone imageEmpreinte carbone d’un e-mail

La dématérialisation nous a détachés du tout-papier. Néanmoins, nos e-mails sont devenus très énergivores. Les anciennes habitudes sont vite remplacées par de nouvelles mauvaises manières.
D’après l’Organisation Carbon Literacy Project, un e-mail classique produit à peu près 4g de CO2. S’il contient une pièce jointe volumineuse, il génère jusqu’à 50g de CO2. Pour prendre un exemple, envoyer une photo de famille d’un Mo à dix personnes équivaut à rouler 500 mètres en voiture. Cela est dû à la transmission de données vers les Datacenters de Yahoo ou Google, implantés aux Etats-Unis. Autrement dit, chaque e-mail envoyé, même entre des collègues d’une même salle, parcourt des milliers de kilomètres avant d’arriver chez l’interlocuteur. Il passe par des dizaines de routeurs, des serveurs et des ordinateurs énergivores.

Chaque année, les e-mails produisent 410 millions de tonnes de CO2. Selon ContactLab, un internaute reçoit environ 39 emails par jour en France. Le cabinet d’études Radicati Group indique que 281 milliards de courriels sont émises chaque jour dans le monde en 2018. Cependant, ces chiffres ne prennent pas en compte les messages indésirables. Ils représentent presque la moitié des courriels reçus. Pourtant, ces spams génèrent 0,3g de CO2 même s’ils ne sont pas ouverts. 80% de courriels ne sont jamais ouverts au total.

CRM en cloud imageImmobilier : les outils pour la dématérialisation

Plusieurs secteurs optent aujourd’hui pour la dématérialisation de leur fonctionnement au travail. Cette solution permet notamment de gagner du temps, de faire des économies et même être écoresponsable sur certains points. Si vous êtes dans l’immobilier, vous découvrirez quelques outils qui feront passer votre agence à l’ère du digital.

La signature électronique

La signature électronique est l’une des bases pour la digitalisation de certaines démarches administratives. Elle représente une solution pour non seulement le gain de temps, mais également de l’argent. Certains applications ou logiciels dédiés à la signature électronique permettent d’obtenir des signatures valables légalement.

Les états des lieux dématérialisés

Il existe des applications qui sont dédiées à la création des états des lieux directement en version numérique. Les avantages sont les suivants : gain de temps dans la création du document, possibilité de sauvegarde et d’archivage, possibilité d’envoi par e-mail sans à avoir scanné quoi que ce soit. L’application EDLPRO est l’une des solutions idéales pour assurer la dématérialisation des états de lieux.

Le cloud

Le cloud est aujourd’hui un outil très utilisé en matière de stockage de donnée. Très pratique par rapport aux disques durs physiques, il rend vos documents accessibles sur tous vos appareils (pc, tablette, smartphone). Les services cloud les plus célèbres sont : Google Drive, Dropbox, OneDrive.

Les documents administratifs

Il s’agit ici des outils professionnels capablent de dématérialiser des tâches comme la rédaction, l’édition ainsi que la finalisation des documents juridiques. Ils génèrent des documents tout en considérant les mises à jour au niveau de la législation. L’un des meilleurs outils pour dématérialiser les documents administratifs dans l’immobilier : Tissot.

Les Outils pour prendre rendez-vous
Trouver un créneau pour fixer un rendez-vous peut parfois être un casse-tête pour certains. Les calendriers/agendas en ligne sont les meilleures solutions à ce problème. Voici quelques solutions du même type : Google Agenda, Intercom, Assistant.immo ou encore TIMIFY.

Les Visites virtuelles

Une des meilleures innovations dans le secteur immobilier, ce sont les visites virtuelles. Une solution qui permet de faire gagner du temps à l’agent immobilier, mais aussi aux clients. Effectivement, il est possible d’intégrer à l’annonce, une visite virtuelle afin d’éviter de nombreuses visites sur terrain inutile.

Logo Orange

Evénement « Work&PlayMobile »

Vendredi 8 avril 2022
8h30 – 13h00
Stade Pierre Mauroy
261 Boulevard de Tournai
59650 Villeneuve-d’Ascq

Le showroom des applications mobiles au service de la performance

  • 5 mini conférences de nos experts Mobile Business Apps pour découvrir comment booster votre activité
  • 3 retours d’expérience client
  • 1 showroom d’une 20aine d’applications au service des métiers de l’intervention terrains, de l’efficacité commerciale, des directions « support » et des collectivités locales
  • 4 parcours thématiques selon votre fonction et métier
  • 1 parcours dédié « Déployer, gérer et sécuriser ma flotte mobile »
En savoir plus

CRM dernières tendances du marché

Vous cherchez de nouveaux outils pour développer votre marque ?

Le 07 Juillet 2022 aura lieu à Paris le plus grand salon Business to Business français : le BtoB Summit.

En 24h seulement, repartez avec les idées, les solutions et les contacts pour donner un nouveau souffle à votre entreprise.

Contenu de l’événement

Depuis 2013, le BtoB Summit permet aux chefs d’entreprise de rencontrer et d’échanger en direct avec plus de 70 exposants qualifiés, dans toutes les branches professionnelles.

Au cours de cet événement vous pourrez :

  • Assister à de nombreuses conférences d’experts portant sur des cas concrets en raccord avec l’actualité : dernières tendances du marché, business cases, rapports statistiques…
  • Mettre votre marque en avant et dépasser la concurrence en profitant des derniers outils marketing pour la vente de produits et services.
  • Découvrir une vision globale de votre domaine d’expertise en échangeant avec les participants et en écoutant les prises de paroles inspirantes des nombreux exposants.
  • Trouvez des réponses à vos problèmes de développement grâce aux rencontres One to One avec les meilleurs acteurs du business français. Repartez avec des solutions concrètes, applicables rapidement.

Le BtoB Summit pour étendre votre réseau

Depuis 10 ans, le BtoB Summit est le rendez-vous indispensable de la communauté vente et marketing de la France entière.

C’est l’événement idéal pour développer son carnet d’adresses et créer des liens avec les autres participants et exposants.

Grâce à ce réseau unique de compétences, le BtoB Summit permet à de nombreuses entreprises de s’adapter aux nouveaux enjeux des métiers de la vente.

Pour garder le contact avec cette communauté Business, le BtoB Summit dispose de son propre site : btob-leaders.com. Les participants peuvent ainsi rester en alerte, partager problèmes et solutions et s’adapter rapidement aux nouvelles exigences du marché.

Comment participer ?

Le BtoB summit est ouvert à tous les professionnels et dirigeants d’entreprise français. Il suffit de remplir un formulaire d’inscription présent sur la page d’accueil.

Attention : seuls les e-mails professionnels sont autorisés pour valider l’inscription.

La personnalisation digitale imageDans le cadre de l’étude « Tendances digitales 2022 », Adobe a constaté que le rythme du changement s’active depuis la pandémie. De plus en plus d’entreprises projettent de développer les solutions numériques pour faire face à la concurrence. La digitalisation des entreprises est primordiale dans un environnement changeant.

En ligne, les entreprises doivent comprendre les attentes et le comportement des consommateurs, à l’aide des données first-party ou en personnalisant chaque expérience. La personnalisation digitale est importante pour les entreprises puisqu’elle favorise les relations de confiance avec leurs clients.

Les entreprises doivent gagner la confiance de leurs clients sans utiliser de cookies. En effet, l’utilisation responsable de données first-party sont efficaces pour entretenir des relations durables.

L’agilité est indispensable pour faire face aux opportunités et bouleversements incessants. Beaucoup d’entreprises n’approuvent pas encore cette agilité. Les expériences des clients sur l’intégralité des canaux doivent ainsi être personnalisées pour améliorer la vision du client.

Les dirigeants et les professionnels sont conscients que des compétences précises sont nécessaires dans la personnalisation des expériences. Ces compétences sont essentielles pour proposer des expériences digitales attractives aux clients.

Pour augmenter les chances de réussite de leurs équipes, 59% des entreprises prévoient de recruter des experts en expérience client et en numérique, ainsi que d’investir dans la formation.

La pandémie a transformé la relation entre les clients et les marques. Pierre-Alexandre Bruneau, responsable de l’ingénierie des solutions chez Salesforce, décrit le contexte.

accélération interventions numériques

Quels sont les principaux secteurs d’activité pour les années à venir ?

Selon l’étude Focus on the Connected Customer de Salesforce, 88 % des consommateurs attendent des entreprises qu’elles accélèrent leurs interventions numériques dans le contexte de la pandémie de Covid-19.
Le défi consiste à faire converger ces deux courants.

Les données sont-elles indispensables pour harmoniser ces deux orientations ?
L’adaptation des offres en ligne et en magasin est-elle devenue un élément crucial ?

Être en mesure de le fournir à vos clients est un élément essentiel en tant que facteur de réussite.

L’application Interaction Studio de Salesforce est une solution conçue pour capturer les interactions en magasin, dans un hypermarché ou lors d’un achat en click & collect.

L’extraordinaire rapidité du commerce électronique est donc une évolution importante.

Afin d’atteindre ce double objectif, les détaillants doivent comparer toutes les données recueillies en magasin et en ligne.

Dans le même temps, les clients ont évalué à quel point ils ont besoin de leurs magasins de proximité.

La création de vitrines numériques locales qui ont une vie dans l’écosystème numérique du détaillant est l’un des principaux objectifs des détaillants.

D’autre part, très peu de magasins sont capables de mettre en œuvre des formules robustes pour faire face aux ruptures de stock, comme le remplacement d’un produit en rupture de stock par un produit similaire.

Les données sont également essentielles pour présenter une gamme adéquate de produits locaux en fonction des nouvelles exigences des clients.

eni france logoENI France, filiale du géant italien fournisseur de carburant, de fioul, de gaz et d’électricité, est un des leaders de la distribution d’énergie. Il dessert plus d’un million de clients dans l’Hexagone.

ENI souhaite identifier les habitudes de ses clients et intégrer une solution CRM. La finalité est évidente : accroître le degré d’information sur ses clients afin de leur accorder une attention individualisée.

Pour remodeler davantage sa 
gestion de la clientèle, ENI s’est lancée dans une campagne centrée sur le client. La société est au service de plus d’un million de clients qui recherchent de plus en plus la réactivité et un service personnalisé.


Le défi consiste à améliorer l’expérience du client et à créer des environnements personnalisés.


Les données CRM sont réinjectées dans INO CX afin de cibler les demandes et, inversement, les mouvements dans INO CX permettent d’améliorer les dossiers clients.

Un regard sur le partenariat avec INO, un fournisseur de solutions pour centres de contact.

Salesforce a donc commencé à développer ce concept d’information client et à élaborer une classification.

Avec le client au centre de sa stratégie, ENI entend trouver des solutions pour répondre et anticiper les nouvelles exigences des clients.

Au final, ENI a trouvé convaincantes les performances d’INO CX et l’assistance quotidienne fournie par les équipes d’INO.

Cependant, la véritable valeur ajoutée réside dans l’ajout d’INO CX à Salesforce.

Startup Retail ShakeCette année, en guise de nouveauté, les Trophées de l’innovation – organisés par LMI, MyFrenchStartup et ITfacto – ont été attribués aux start-up qui se sont distinguées.

La start-up est particulièrement dynamique dans le secteur du commerce électronique.

Clémentine Lourme, directrice commerciale France de Retail Shake, a été primée par le Trophée de l’innovation dans la catégorie “start-up”.

Retail shake

Retail Shake est une solution de monitoring à 360° : monitorage des prix, référentiel des articles, référencement des prix, contrôle des promotions, suivi géolocalisé des inventaires, suivi stratégique par segment commercial… tout ce dont vous pouvez avoir besoin, au quotidien, pour améliorer vos réserves, votre plan de distribution et votre politique de marketing.

Elle vous offre la possibilité de suivre les marques et les chaînes qui vous intéressent.

Vous pouvez étudier les prix, les avis des clients, le commerce, la localisation de vos produits et le niveau des stocks de votre marque ou de ceux de vos compétiteurs.

Cela vous permettra de savoir quel type d’articles vos concurrents commercialisent et de découvrir leurs stratégies promotionnelles respectives.

Ce renseignement complet sur la concurrence est entièrement programmé.

Elle est mise à jour quotidiennement.

Microsoft dynamicsLe club des utilisateurs de Microsoft Dynamics, le Dynsclub, est chargé d’organiser la journée annuelle des utilisateurs de Microsoft Dynamics.

Cette année, l’événement a eu lieu le 25 novembre 2021 à Paris, au Newcap Eventcenter, avec pour fil conducteur “Une évolution collective”, bientôt rebaptisé “Une révolution collective”.

Virginie Infanti, directrice des applications d’entreprise chez Microsoft France, s’est félicitée de l’expansion de l’utilisation des outils de collaboration.

Virginie Infanti et Xavier de Saint-Alban, Customer Success Director chez Microsoft France, ont participé à la discussion sur les perspectives et les retours d’expérience.

Les développements de solutions de Microsoft portent principalement sur cette connexion, comme ce fut le cas avec l’intégration récente de Teams et de Microsoft Dynamics CRM.

Cette journée a été l’occasion de revenir sur l’ampleur de la crise sanitaire, qui a chamboulé les habitudes des entreprises, avec pour conséquence l’intérêt pour les services numériques, mais surtout le souci de leur intégration.

Teleperformance exploite également Power Platform pour créer des applications parfaitement adaptées à ses besoins.

Alors que l’année dernière, l’accent était mis sur la capacité de résistance des entreprises à la suite de la crise sanitaire, la journée des utilisateurs de cette année portait davantage sur les systèmes hybrides et l’adoption généralisée de l’informatique dans le cloud.

Email marketing

Pendant la durée de la crise sanitaire, les magasins d’articles de sport ont été contraints de fermer. Pour Puma Europe, producteur de ce type de produits, la politique de commerce omni-canal a dû être intensifiée de manière particulière et drastique, notamment le marketing direct par e-mail. L’objectif était de fournir le bon contenu à la bonne personne au bon moment, avec la bonne personnalisation (objets, langue, prix dans la bonne devise, etc.). Pour y parvenir, Puma Europe a choisi de mettre en œuvre la plateforme d’acquisition de clients Emarsys.

Cette plateforme, mise en œuvre et configurée en six mois, a permis à l’entreprise d’obtenir de bons résultats économiques grâce à la détection et à la sélection de secteurs à forte valeur ajoutée et à la promotion de la base de données CRM. La couverture de la lettre d’information a augmenté de près de 50 % et les ventes générées par le courrier électronique ont plus que doublé. Chaque campagne a lieu une seule fois, en déterminant les spécificités à utiliser, puis les messages sont envoyés avec les informations correspondantes aux destinataires, y compris les promotions réelles dans la région géographique concernée.

PUMA, une multinationale européenne, est le troisième plus grand fabricant de vêtements de sport au monde, offrant des produits sportifs. Par le passé, PUMA a parrainé plusieurs athlètes légendaires, tels que Pelé, Eusebio, Johan Cruyff et Diego Maradona.

Experience client

Selon une étude de Ferpection, les entreprises ne tiennent pas suffisamment compte des commentaires des consommateurs sur leurs sites web et leurs applications.

L’élaboration d’une stratégie de consommation est une bonne chose.

Il est préférable de l’essayer et de s’assurer qu’il fonctionne.

Les justifications avancées par les répondants sont typiques : budget insuffisant (72%), manque de compétences et d’évaluateurs (70%) et manque de temps disponible (54%) sont les trois premières.

Cela est évident dans le cas des sites web et des partenariats avec les clients.

29% avouent que ce n’est pas une priorité.

De manière réaliste, les institutions reconnaissent qu’elles ont du mal à atteindre la maturité dans ce domaine (pas du tout mature : 23% ; assez mature : 29% ; assez mature : 25% ; très mature : 23%).

Et les mesures de la réussite de la gestion de l’expérience utilisateur sont liées aux critères atteints : le taux de conformité (66% des répondants), le taux de conversion (61%) et les gains d’efficacité (par exemple, dans la période de programmation, 54%) arrivent en tête des trois principaux indicateurs.

Cependant, l’expérience utilisateur n’intéresse que très peu d’entreprises, comme l’indique une étude de Ferpection.

Ainsi, 38 % des entreprises ne mènent jamais de recherches UX, de recherches sur les utilisateurs ou de tests sur les utilisateurs et seulement 18 % le font au moins une fois par mois.

API gestion de données

Ces API répondent à trois besoins essentiels, induits par la numérisation généralisée des entreprises et la multiplicité des canaux de contact : La prolifération des données, à l’ère de la numérisation, offre une grande opportunité aux entreprises, qui disposent désormais de millions de données relatives à leurs clients.

Cela les aide à mieux comprendre leurs clients et à leur proposer des produits et services adaptés à leurs habitudes de consommation.

Des données précises, actualisées et riches en informations aideront les entreprises à affiner la connaissance qu’elles ont de leurs clients et donc à délivrer le bon message à la bonne personne par le moyen de contact le plus approprié :

Augmenter le volume de prospects en améliorant l’expérience utilisateur

Le consommateur, de plus en plus exigeant, s’avère difficile à retenir sur votre site.
Certaines API, comme l’aide à la connexion, permettent à l’utilisateur de remplir plus facilement les formulaires de contact ou d’achat en ligne en proposant, par exemple, des adresses inspirées des premières lettres tapées dans le champ ou des suggestions de nom en fonction du sexe saisi.

Augmenter la satisfaction des clients

Les données sont donc vérifiées et complétées.
C’est particulièrement important car les acheteurs en ligne se sont rapidement familiarisés avec les critères des principales plateformes de commerce électronique et sont devenus de plus en plus sélectifs.

Dans un environnement de plus en plus numérique, il est impératif de construire et d’entretenir les relations avec les clients pour être compétitif.

Surmonter les pièges de la numérisation

En 2020, selon une étude de PwC, une entreprise sur deux a subi une tentative de transaction frauduleuse par un faux fournisseur au cours des 24 derniers mois.

Pour éliminer l’erreur de saisie de l’IBAN ou le risque potentiel de fraude, les API offrent la possibilité de vérifier en temps réel la véracité des coordonnées bancaires saisies.

Les coordonnées bancaires sont recoupées avec un enregistrement de données interbancaires pour vérifier la réalité du compte.

Fruit de la fusion de Total Spring et Direct Energie début 2019, Total Direct Energie se présente comme le leader des énergies alternatives en France grâce à ses plus de 4 millions de clients des services électricité et gaz. L’entreprise compte plus de 900 employés en France. Dans son processus d’expansion, l’entreprise s’est lancée dans une politique intensive de conversion numérique. Ses systèmes de vente B2B reposent principalement sur son CRM Salesforce, mais l’attribution des contrats était encore très manuelle et prenait beaucoup de temps, avec une approche largement basée sur le papier. Pour numériser cet aspect du service commercial, Total Direct Energie s’est tourné vers Docusign en l’intégrant à son CRM Salesforce.

Signature electronic image

En plus de ses fonctions, l’outil a été sélectionné parce qu’il fournit des API qui permettent de l’intégrer à différentes plateformes, dont Salesforce. Docusign automatise la rédaction, la signature, l’exécution et l’administration des accords, mais l’utilisateur ne travaille qu’à partir de l’interface Salesforce. Cette solution facile à utiliser a été rapidement adoptée par le personnel de vente, qui peut désormais faciliter la conclusion de contrats avec ses clients. La possibilité d’intégrer Docusign à d’autres applications collectives est actuellement à l’étude, notamment dans les départements des ressources humaines et des achats.

La traditionnelle conférence annuelle du PDG Marc Benioff s’est organisée dans un espace en plein air, et le reste des participants a pu en profiter en ligne dans le monde entier (l’éditeur a indiqué que quelque 100 000 personnes s’étaient enregistrées pour l’événement). Tout cela, bien sûr, était fondé sur le logiciel basé sur le cloud de Salesforce.

CRM en cloud image

En utilisant son outils de streaming Salesforce+, le spécialiste du CRM en cloud donnera 150 présentations lors de cette Dreamforce, axées sur sa proposition Customer 360 créée à partir de ses clouds Sales, Services, Marketing, Commerce et Analytics, ses propositions d’action dans le secteur et ses plans de formation pour les Trailblazers (l’éditeur californien désigne ainsi les utilisateurs qui utilisent les acquis obtenus avec ses logiciels pour faire évoluer leur carrière professionnelle).

Après le virtuel Dreamforce en décembre 2020, Salesforce a réédité l’édition 2021 de sa conférence annuelle à San Francisco, mais avec une capacité limitée à 1 000 personnes.

Pour référence, le champ d’application 1 englobe les publications directes de l’entreprise, le champ d’application 2 englobe les publications indirectes associées à la production d’énergie achetée, et le champ d’application 3 englobe les publications en amont et en aval par ses revendeurs et ses clients.

ENI France, une division du colosse italien des carburants, du pétrole, du gaz et de l’électricité, figure parmi les leaders de la distribution d’énergie.

Pour le fournisseur, cela consiste à accorder encore plus d’attention à ses clients et à être capable de devancer leurs attentes.

Le processus de mise en œuvre et de regroupement des plateformes Salesforce et INO CX a été réalisé en trois jours seulement.

Il faut déterminer plus précisément les besoins et les demandes, et y satisfaire avec une exigence de qualité élevée et sans faille.

Interface publicitaire avec Salesforce CRM ENI a opté pour la plateforme Salesforce CRM.

Salesforce CRM pour ENI

L’entreprise a choisi de mettre en œuvre une démarche “centrée sur le client”, c’est-à-dire une démarche de marketing et de vente entièrement orientée vers le client.

Cette démarche a des conséquences évidentes sur la structure interne de l’entreprise, sa politique commerciale et l’adoption de technologies.

Les demandes personnalisées sont gérées en utilisant des méthodes sur mesure et en travaillant avec des groupes spécialisés.

En effet, il est évident que les clients ou les utilisateurs ne veulent pas nécessairement le prix minimum, mais sont de plus en plus intéressés par la relation de qualité avec la marque choisie.

La solution INO CX, considérée comme “omnicanal”, est résolument favorable à une “expérience client optimisée”.

CRM image

L’une des raisons est la compétitivité numérique accrue du secteur de l’emploi.

Pour 88Jobs, une PME de 13 salariés et d’un million d’euros de recettes, dédiée au recrutement, la transformation numérique avait eu lieu bien avant.

L’ajout du module Zoho Recruit n’est que la première phase.

La simplicité est, dans ce cas, la clé pour la PME, car il s’agit d’une solution unique qui combine toutes les fonctions fondamentales pour la création d’événements (invitation, accréditation, etc.).

Les clients ont dû s’adapter à notre époque, avec moins de séances physiques et plus de réunions à distance.

Dans certains secteurs, la crise a été un herculéen moyen d’accélérer l’adoption de la technologie.

Toute mesure permettant de simplifier les choses à un prix raisonnable est la bienvenue”, déclare le PDG.

Nous possédions déjà cette mentalité basée sur la distance avec nos clients et nos candidats”, explique le PDG Laurent Clementz.

Ce module a été largement utilisé par les employés ces derniers temps.

Les sites, le recrutement et le CRM sont interconnectés “Toute la ligne de production est déjà en ligne.

Mais 88Jobs exerce également une action internationale, avec des représentations en Chine.

Pour répondre aux exigences, notamment celles liées à la promotion des sites d’emploi, 88Jobs a également la capacité de procéder à des aménagements sur mesure.

Avec ce produit, le principal groupe de gestion de la relation client (CRM) se concentre principalement sur les utilisateurs professionnels.

video streaming image

Salesforce entre dans le monde de l’information en créant une plateforme de streaming vidéo : Salesforce+.

Le développement de cette plateforme s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle politique d’acquisition de clients.

Bien que l’essentiel du contenu soit initialement produit par le responsable CRM, l’intention est que le contenu soit produit par la communauté Salesforce+.

Les responsables du marketing et des ventes, et plus généralement les personnes désireuses d’approfondir leur connaissance des technologies, constituent le principal public cible de ce service de streaming vidéo.

Un canal réservé aux applications industrielles sera créé.

L’objectif est de les guider à “vouloir consommer nos produits et à s’engager davantage avec nous”, a déclaré Sarah Franklin, directrice du marketing de Salesforce, à Axios.

Les réseaux sociaux diffusent de la vidéo en continu, les radios en ligne diffusent de l’audio en continu, et les films sont loué dans cette modalité. Cette technologie repose sur un système qui permet d’accéder à un fichier situé sur un serveur Internet sans avoir à le télécharger au préalable pour pouvoir lire son contenu. Le fichier est téléchargé sur l’ordinateur, mais sous la forme d’un flux de données, et ne reste que temporairement.

Les radios en ligne font de même avec l’audio et les films sont loués selon cette modalité.

Informations créées par et pour les entreprises Salesforce+ disposera de quatre canaux.

gestion des opérations

Dans ses déclarations, DocuSign a mentionné que DocuSign eSign pour Slack est un produit déjà disponible, et que DocuSign CLM pour Slack est envisagé pour 2022.

DocuSign et Salesforce commencent actuellement à affermir leurs attaches avec la venue de DocuSign dans Slack, que la société experte en CRM SaaS a adopté en décembre 2020.

Une autre évolution est marquée par la parution de DocuSign Gen pour Salesforce Billing.

Sa plateforme Customer 360 a été enrichie pour faciliter la communication et l’interaction à distance entre les équipes, ainsi que des fonctionnalités supplémentaires pour rationaliser les contrats, les devis et les factures, et pour garantir le traçage et le contrôle du respect des conditions contractuelles et de tout le processus de contractualisation.

Les clients jouissent d’une plus ample accessibilité de conclusion, de tarification et de comptabilisation des revenus, car les factures sont repérées directement sur la facture grâce à des modèles paramétrables.

Production en mode automatique d’accords et de contrats

En 2022, il y aura de nouvelles contributions aux accords et contrats.

Par exemple, on peut citer le démarrage de DocuSign Gen pour Salesforce CPQ Plus, qui consiste à créer automatiquement des accords individualisés à partir de Salesforce.

DocuSign CLM pour Salesforce Field Service, destiné à automatiser la gestion des opérations, devrait arriver en 2022.

Il est destiné aux spécialistes du marketing, et plus particulièrement aux indépendants, aux petites entreprises et aux créatifs.

Gmail est l’une des applications de messagerie les plus fréquemment utilisées dans le cadre des échanges avec les clients, les prospects, les fournisseurs et les employés.

Une application pour rationaliser les tâches liées aux boîtes aux lettres.

Pigeon pour Gmail dispose de plusieurs fonctionnalités, telles que la possibilité d’incorporer des Google

image crm gmail

Docs, le contrôle systématique et la possibilité de combiner des e-mails. Plus précisément, voici les caractéristiques de Pigeon pour Gmail :

• diviser, prospecter et rassembler toutes les informations
• des templates pré-déterminés
• des fonctions avancées de CRM
• des réponses automatiques aux courriels
• l’expédition de contrôles automatiques
• le rassemblement de courriels
• la définition du contrôle et des courriels
• vérifier les personnes ouvrant les courriels
• Créer des Google Docs en un instant

Il dispose d’une proposition gratuite qui donne la possibilité d’utiliser le CRM, le traçage des courriels, 5 modèles et la fusion de courriels.

Un de ces systèmes coûte 19 euros par mois pour les professionnels et l’autre 79 euros par mois pour les collectivités.

Prix service client image

La 14e édition de la cérémonie du Service client de l’année s’est déroulée le jeudi 19 novembre, à huis clos pour cause de Covid.

En direct du Trianon à Paris, 45 lauréats ont été récompensés pour leurs performances positives en matière d’interaction avec les consommateurs.

Depuis 2007, les prix du service client de l’année distinguent la qualité des services client en fonction du secteur d’activité.

Les tests réalisés par BVA analysent le service client sur les cinq principaux supports de communication à distance (téléphone, email ou formulaire, sites web, réseaux sociaux).

Les tests ont été réalisés entre le 31 août et le 9 octobre 2020 par des clients mystères qui ont généralement passé des appels téléphoniques, mais ont également interagi avec les services clientèle par le biais d’e-mails ou de formulaires, ainsi que de conversations par chat avec les conseillers sur les sites web ou les médias sociaux.

Une seule entreprise a été récompensée pour chaque secteur de consommation, allant de la banque en ligne à la vente au détail, avec un minimum de trois nominés directs dans leurs catégories.

Cette décision, présentée par Viséo Customer Insights, est le résultat d’une stratégie axée sur l’analyse des clients cachés.

Najib expert chez CELGE
experte chez CELGE
Vous cherchez un logiciel ?
Nos experts sont là pour vous aider !

Simplifiez votre recherche de logiciel, en vous offrant une recommandation sur mesure et 100% gratuite avec rapidité et précision.

barres
Ces articles vont vous intéresser

Envie de rester au
courant de l'actualité
des logiciels ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir en avant-première les analyses de nos experts et toutes nos actualités directement dans votre boîte de réception.

barres
Découvrez notre sélection d’éditeurs de logiciel
Vous êtes en bas de la page,
arrêtez de scroller. Vous faites quoi ?
hibou question