Revue de presse GED – Dématérialisation

Les actualités GED - Dématérialisation de 2022 :

GED image

Le salarié et l’employé peuvent d’un commun accord décider de mettre fin à un CDI (Contrat de travail à durée indéterminée) à travers la rupture conventionnelle individuelle. Ils devront alors tous deux signer une convention de rupture précisant l’indemnité qui sera versée au salarié et la date de fin du contrat. Le document pourra par la suite être adressé à la Dreets (ex Direccte) afin d’homologuer la rupture conventionnelle.

Il faut préciser que la demande d’homologation est faites grâce au formulaire Cerfa n° 14598*01 qui inclut la convention rupture.

Alors que jusque-là, les demandes d’homologation de rupture conventionnelle individuelle se faisaient par courriel, par voie dématérialisée ou par remise en main propre auprès de la Dreets, dès le 1er Avril, cette demande devra exclusivement se faire de façon dématérialisée à travers le téléservice « TéléRC ». Au cas où, le salarié ou l’employé informe la Dreets de ce qu’il n’est pas en mesure d’utiliser le téléservice, la possibilité leur sera offerte de déposer le formulaire de rupture auprès de la Dreets.

Il faudra également retenir que cette formalité n’est pas valable dans le cas où la rupture conventionnelle a été conclue avec un salarié protégé. Dans ce cas, la rupture conventionnelle ne sera validée qu’après autorisation de l’inspection du travail.

Zeendoc logo

En marge du salon dédié au transport et à la logistique dénommé SITL, Zeendoc a tenu à rappeler les enjeux de la dématérialisation du traitement des documents liés à la chaine d’approvisionnement (supply chain). Hirsch Transport une entreprise familiale intervenant dans le domaine du transport et de la logistique fait partie des entreprises qui exploitent déjà une solution fiable de Gestion Electronique des Documents (GED). Proposée par Sages Informatique, la solution GED Zeendoc a selon les responsables de Hirsch Transport impacté positivement leur rendement.

Créée depuis 1996, Hirsch Transport basée en Normandie emploie environ 48 collaborateurs. Durant de nombreuses années, cette entreprise a été confrontée à des problèmes tant dans la fluidité des opérations de gestion des documents que dans la supply chain. Les archives n’étaient centralisées que dans un seul bureau, ce qui ralentissait les recherches d’informations. A en croire la Directrice Administrative et Financière d’Hirsch Transport, Caroline Hirsch, à travers la dématérialisation, le groupe a réussi à réduire de 70% les frais postaux et assurer la traçabilité et la fiabilité de l’envoi des factures.

A ce jour, Zeendoc se présente comme la seule solution de Gestion Electronique de Documents bas carbone à travers son programme Zeenplanet. A travers ce programme environ 1.720 arbres ont été planté depuis Janvier 2020

image dématérialisation de prospectus

Carrefour, grand nom connu dans le secteur du commerce, a décidé d’opter pour la dématérialisation de ses prospectus. Ce choix se justifie en un premier temps, par la volonté du grand groupe français d’arrêter de façon progressive les prospectus papier afin de continuer sa transition écologique. La grande place qu’occupe également le digital dans les habitudes des consommateurs a conduit la section marketing du groupe à opter pour les outils « modernes ». Après de nombreux tests réalisés sur plusieurs magasins qui se sont révélés concluants, Carrefour a décidé de faire confiance à ARMIS afin qu’elle conduise ce processus de dématérialisation de ses prospectus. L’opération qui a démarré depuis Janvier 2022, prendra en compte durant le premier semestre de l’année 40 opérations.

Pour rappel, ARMIS est une start-up créée en 2016. Elle a développé une solution SaaS qui se base sur l’intelligence artificielle et automatise la création des campagnes digitales locales en se basant sur les prospectus papiers. Selon une évaluation du cabinet indépendant Greenflex réalisée au cours du printemps 2021, les campagnes ARMIS sont 45 fois moins émettrices de gaz à effet de serre et donc moins polluantes que les campagnes papier.

conférences image

Après avoir connu un décalage pour Septembre en 2020 et 2021 en raison de la crise sanitaire de la COVID-19, le salon du management de l’information et des processus documentaires dénommé Documation se tiendra comme il y a 3 ans en Mars. De l’après-midi du 22 Mars au 24 Mars, le salon qui se tiendra à Paris-Porte de Versailles portera sur 6 grandes tendances en vogue en ce moment à savoir : la cybersécurité, le cloud hybride, les data, la dématérialisation écoresponsable, l’identité numérique et l’entreprise numérique.

Au cours de ce salon, 3 grandes conférences seront animées durant les 3 jours. Prévues pour durer environ 45 minutes, ces conférences porteront respectivement sur : la dématérialisation écoresponsable (14h15 – 15h00), la gouvernance de l’information numérique (09h45 – 10h30) et la Ged, ECM et knowledge management (15h00 – 15h45). Selon les organisateurs, une vingtaine de conférences thématiques sera organisée au cours de cette édition. Ce salon qui est le fuit du partenariat entre Archimag et Bati, verra la participation d’un grand nombre d’exposants intervenant dans le secteur du numérique. Les participants pourront découvrir de nombreuses innovations dans le domaine de la Ged, de l’ECM, du digital Workplace.

Documation, le salon du management de l’information et des processus documentaires, ouvrira ses portes les 22 (après-midi), 23 et 24 mars, à Paris-Porte de Versailles. 

Dès maintenant,

Comparez les logiciels de gestion d’entreprise !

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez les logiciels de gestion d'entreprise qui correspondent à votre besoin. C’est gratuit et sans engagement !

Par ici !