HarfangLab et le développement de son logiciel dédié à la détection des activités malveillantes

logiciel de sécurité image cadnas

La start-up HarfangLab a obtenu 5 millions d’euros pour son logiciel de détection des intrusions malveillantes.

La start-up basée à Paris HarfangLab a déclaré le mardi 1er juin que son financement s’élevait à 5 millions d’euros, desquels 3,5 millions sont apportés par Elaia et le reste par des prêts.

Optimisation de la gestion commerciale

L’objectif de ce nouveau financement est d’étendre le développement et la distribution de son logiciel dédié à la détection des activités malveillantes, notamment dans un climat de prolifération des cyberattaques, spécialement des ransomwares. En outre, la société a l’intention d’embaucher plus d’une douzaine d’employés.

Démarrée en 2018, HarfangLab avait pour mission de créer un outil destiné aux gestionnaires de la sécurité informatique des sociétés et des organismes publics. Son but consiste à leur procurer une surveillance complète de leurs équipements de manière à ce qu’ils puissent éviter et éradiquer d’éventuelles attaques informatiques.

Contrôler les terminaux

Plus précisément, il est question d’un logiciel EDR qui, avec l’aide de systèmes d’automatisation, est en mesure d’analyser et de vérifier les activités d’un endpoint, c’est-à-dire les dispositifs connectés au réseau, et non le réseau lui-même. De cette manière, les « agents » sont implémentés par un responsable du système d’information au niveau des endpoints à monitorer.

Dès maintenant,

Comparez les logiciels de gestion d’entreprise !

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, en moins de 5 min., obtenez un comparatif gratuit des éditeurs de logiciels de gestion d'entreprise ! +7 000 solutions référencées.

Par ici !