Revue de presse GPAO

Les actualités GPAO de 2022 :

Appian se concentre sur deux domaines : Data Fabric et l’exploration de processus

logo Appian

Appian, fournisseur de plateformes de gestion des processus métier (BPM) et low-code, a annoncé la sortie de la version 22.4 de sa solution lors de sa conférence Appian Europe à Londres la semaine dernière. La société a également publié une mise à jour de la version 1.0 de son architecture Data Fabric qui alimente ses solutions, désormais proposées en deux éditions : Appian Cloud et Appian On-Premise.

Avec cette version, l’éditeur met l’accent sur l’optimisation des processus, de la découverte à l’analyse, et recommande trois outils à cet effet : Process Miner, RPA Studio et Process Analyzer. Il ajoute également un tableau de bord amélioré, qui permet aux utilisateurs de créer des rapports interactifs basés sur les données stockées dans la Data Fabric ; il offre un contrôle sur les sources de données utilisées pour afficher les données ; et il prend en charge la création de rapports personnalisés avec des images et des vidéos.

Cette mise à jour optimise son outil d’exploration des processus et sa solution RPA, qui bénéficient d’un nouveau moteur de règles métier permettant d’utiliser un large éventail de moteurs de décision basés sur les données et de modèles d’apprentissage automatique pour affiner l’automatisation des processus. Derrière le rideau, l’architecture Data Fabric d’Appian est au cœur de sa stratégie.

Procter & Gamble (P&G) excelle sur le smart manufacturing

intelligence artificielle image

La multinationale Procter & Gamble opte pour l’IA (Intelligence artificielle), le machine learning, le jumeau numérique ou encore l’IoT industrielle pour la transformation de la production à grande échelle.

Avec ses 184 années d’existence, le groupe est devenu un géant mondial dans la fabrication de biens de communication, avec au moins 100 000 salariés et plus de 76 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2021. La multinationale a signé un partenariat de plusieurs années avec Microsoft pour innover sa solution industrielle. L’objectif c’est l’optimisation de la livraison des produits, la satisfaction de la clientèle, l’amélioration de la productivité tout en déduisant les coûts.

L’entreprise a déjà effectué des projets pilotes en Inde, en Égypte aux États-Unis et au Japon qui utilisent IoT Edge et Azure Iot Hub pour aider à l’analyse des informations pour l’optimisation de la fabrication des produits pour bébé ainsi que les produits en papier. La plateforme IIoT permet de surveiller en temps réel et en permanence la production pour détecter et prévenir des problèmes dans le flux de matériaux.

P&G mise surtout sur l’automatisation. Cela permettrait à ses agents clé de se dispenser des travaux manuels, afin de les assigner à des tâches où ils peuvent fournir plus de valeur ajoutée.

Aston Martin mise avec retenue, sur les nouvelles technologies

infrastructures réseau image

Darryl Alder, architecte réseau au sein d’Aston Martin explique comment le fabricant de voitures de sport britannique a penché sur la consolidation de ses infrastructures réseau sur les divers sites de la société.

L’architecte réseau relève que l’entreprise automobile a toujours exercé une approche assez traditionnelle au niveau de la gestion de réseau. Ils utilisaient une méthode manuelle grâce à une interface CLI. Cependant, une rationalisation de l’ensemble des infrastructures de sécurité et de communication a été décidée.

Concernant la connexion des différents sites du groupe, l’entreprise utilise un backbone MPLS. Le SD-WAN est déjà également présent depuis peu, mais pas dans le but de remplacer les liens MPLS. Cette solution plus récente est uniquement employée pour superposer la gestion.

D’un premier constat après une visite de l’usine Gaydon, il est frappant que l’entreprise soit plutôt restée sur une méthode de fabrication assez artisanale. Il n’y a pas beaucoup d’automatisation dans la manufacture. Darryl Alder explique qu’il y a pas mal d’automatisation dans l’usine, mais qu’il n’est pas nécessaire d’y investir plus que l’entreprise en a besoin. Toujours d’après lui, la société préfère garder la simplicité et qu’ils n’essayent pas de compliquer les choses.

transformation digitale imageAujourd’hui OBILOG est en étroite collaboration avec Kardol, un Groupe d’entreprises spécialisées dans la transformation digitale. Ce qui s’avère être une opportunité pour les industriels. Découvrez dans cet article, qui est le Groupe Kardol.

Le domaine d’activité du Groupe Kardol

L’expérience de l’équipe permet de proposer des solutions efficaces afin d’améliorer considérablement la productivité des entreprises. Le Groupe d’entreprises est surtout axé sur l’intégration et la distribution de solutions ERP et de logiciels de gestion, notamment en PGI de référence européen, Sage Enterprise Management, intégration d’IFS Applications et de SAP Business One. Il propose également des solutions web, de business intelligence et data, de Cloud et de CRM/SFA mobile.
Kardol compte aujourd’hui un peu plus de 300 collaborateurs, ce qui améliore grandement la confiance de ses nouveaux clients en termes de crédibilité et d’efficacité.

Une collaboration avantageuse pour les clients d’OBILOG

Le partenariat d’OBILOG avec le Groupe Kardol pourrait être un acteur majeur d’une amélioration de la qualité d’accompagnement des clients industriels. Non seulement, Kardol possède 12 agences qui sont reparties dans tout le pays, ce qui influe grandement le rapprochement client. Mais avec son expertise dans son domaine, les industriels pourraient bénéficier du savoir-faire en ce qui concerne les ERP de gestion de production.

ERP imageEn cette nouvelle année 2022, une ergonomie en termes visuel et fonctionnel de plus en plus productive a été décelée dans la nouvelle version de VIF ERP. Nous pouvons y trouver au moins 100 nouveautés en ce qui concerne l’optimisation, l’accessibilité des appareils mobile et tactile, le travail collaboratif et l’ouverture aux matériels.

Un logiciel ERP compatible à la majorité des matériels d’équipement industriel

Il semblerait que, d’après l’éditeur, VIF ERP serait le top des logiciels ERP compatible avec le plus grand nombre et diversité de matériels industriels. Il est à savoir que ça fait plusieurs années que le VIF ERP possède la fonctionnalité EDI. Il n’est non seulement compatible avec le standard G.S.1 EAN 128, mais également accessible avec les logiciels de caisse ainsi que l’e-commerce.

La vision de VIF ERP

L’objectif de VIF ERP réside sur la digitalisation des industriels afin de garantir leur compétitivité. Apporter de nouvelles solutions, à la fois simple d’utilisation et performante pour permettre un maximum de développements dans le monde de l’entreprise industriel. Le développement en hausse de l’industrie en France encourage l’entreprise VIF ERP à toujours mieux accompagner ses clients industriels dans leur croissance ainsi que dans leur capacité d’adaptation au changement perpétuel de l’environnement.

gestion e-commerce imageL’éditeur californien QAD a annoncé en décembre dernier l’acquisition de WebJaguar, ce qui lui permettra désormais, de développer et gérer lui-même des sites e-commerce.

Une combinaison de solutions : de la gestion de la fabrication à la gestion de vente

QAD combinera la solution de vente en ligne de WebJaguar à sa gamme de CRM. Grâce à cela, ses clients pourront profiter d’office d’un service d’e-commerce en plus de sa solution de gestion de la clientèle. Non seulement cette décision permettra aux entreprises d’accroitre les ventes, mais aussi de réduire les coûts de traitements des commandes.

WebJaguar propose non seulement la gestion des ventes, mais aussi la gestion des promotions et des retours, des paiements en ligne ou encore la gestion des catalogues. Sa solution permettrait également à intégrer des Marketplace tels qu’Amazon Business.

La solution WebJaguar à l’international

Si jusqu’ici WebJaguar a fait profiter de ses services qu’aux entreprises e-commerces aux États-Unis. L’éditeur QAD étant déjà longtemps présent à l’international, il serait facile pour lui d’étendre la solution WebJaguar aux quatre coins du monde. L’Europe serait la principale cible d’après la Direction commerciale de QAD dans le vieux continent. D’après elle, de plus en plus d’entreprises distribuent elles-mêmes les produits qu’ils fabriquent. Cette combinaison de solution permettra de couvrir en même temps le BtoB et le BtoC.

recherche et l’achat de logicielsDu nouveau à Infor, sa Marketplace a été mise en place pour simplifier la recherche et l’achat de logiciels de solutions tant sectorielles que micro-verticales adoptées à l’éventail de logiciels d’entreprise d’Infor.

Infor Services Marketplace est une plateforme qui permet à ses clients de recevoir les informations et conseils nécessaires au portefeuille de logiciels et services d’Infor et ses partenaires. Infor projette cependant d’en faire une marketplace en temps réel. Sur le réseau de ses partenaires, Infor intègre aussi une vitrine de services. En effet, auprès de ses partenaires Independent Software Vendors (ISV), elle offre une meilleure visibilité aux 65 000 clients d’Infor et présente des fonctionnalités additionnelles à ses partenaires ISV. L’automatisation permet de faciliter l’acquisition de clients, l’administration (notamment la facturation et le paiement), ainsi que l’approvisionnement.

A l’aide d’AppDirect, un Marketplace par abonnement, la plateforme d’Infor aide les entreprises à trouver les solutions logicielles efficaces et innovantes pour leurs activités. Il s’agit donc des logiciels d’analyse, du Machine Learning ou d’Intelligence Artificielle. Afin d’améliorer les investissements des clients d’Infor, il est possible d’avoir un aperçu sur l’analyse des solutions partenaires.

usine du futur dans la ville d’AngersLe leader mondial de la transformation digitale a annoncé le lancement de la construction de son usine du futur dans la ville d’Angers. Avec ce projet technologique, Atos prévoit de se permettre, non seulement d’améliorer la qualité de travail de ses collaborateurs, mais aussi de répondre aux besoins exigeants de ses clients situés dans le monde entier.

L’usine 4.0

L’usine du futur annoncé par Atos développe des solutions pour une clientèle à l’échelle internationale. Pour assurer les exploitations génomiques, les prévisions météorologiques ou encore les crashs tests automobiles, le géant de la transformation digitale s’engage à améliorer la performance et la qualité du site en s’appuyant sur les principes de l’industrie 4.0.

Une innovation écologique

Atos s’engage à réduire l’empreinte carbone de son usine dès sa conception. Le site sera doté d’un important espace vert et utilisera de l’énergie renouvelable à l’aide de panneaux solaires sur la toiture. L’usine du futur permettra transférer la chaleur fournie par la conception de ses supercalculateurs et serveurs, dans le réseau du chauffage de la ville. Le projet aura donc la certification BREEAM, étant la certification de construction le plus répandue en termes de respect de l’environnement.

logiciel suivi de productionLocalisé à Killem, au Nord de la France, Van Robaeys Frères est une entreprise spécialisée dans la fibre de lin. Fondée en 1928, ses principales compétences reposent sur la culture du lin et la production de fibres textiles. Elle dispose de deux sites de production, dont l’une à Killem et l’autre à Fortel-en-Artois (Pas-de-Calais).

Afin d’optimiser ses performances, Van Robaeys Frères a choisi de rendre automatique son suivi de production en s’équipant du logiciel MES (Manufacturing Execution System) CIMAG Production. Ce logiciel permet d’analyser la performance industrielle en vue d’une amélioration du processus de production. Ce projet a été confié à Alpha-3i, expert en solutions logicielles et matérielles. Elle s’est dotée de machines pour collecter les données de production. Ce pilotage permet ainsi un meilleur suivi des opérations de production en temps réel grâce aux indicateurs. Cela consiste à analyser les points tant négatifs que positifs dans l’atelier de fabrication, afin d’améliorer et optimiser la production. Pour un meilleur suivi, le teillage Van Robaeys Frères a mis en place un module de traçabilité. Ce système facilite en fait le suivi des différents lots et des matières premières consommées en temps réel.

technologies de réalité assistée (AR) et réalité virtuelle (VR)Depuis le début de la crise sanitaire due à la Covid-19, en 2020, de plus en plus d’entreprises adoptent les technologies de réalité assistée (AR) et réalité virtuelle (VR). Ces outils aident particulièrement les secteurs de la production, santé et construction dans leur processus. Ces technologies étaient adaptées au télétravail, elles permettent aux travailleurs de se connecter sur le lieu de travail et dispenser les formations.

Lunettes connectées vs Edge Computing

Des études ont démontré que 63% des entreprises projettent de déployer des lunettes connectées d’ici trois ans. Innovant, le Edge Computing s’est largement développé en 2021, et est donc mieux perçu que l’IoT, l’IA et la cybersécurité. D’ici 2024, IDC veut augmenter le nombre de ses applications Edge de 800%. L’intégration de la 4G/5G permettrait donc le développement accru du Edge Computing.

Avantages des lunettes connectées AR

Les lunettes connectées AR présentent des avantages au sein des entreprises. Grâce aux lunettes connectées, le travailleur peut bénéficier d’une téléassistance de son formateur ou expert, plus besoin de se déplacer. Les employés peuvent aussi coopérer en temps réel sur des objets virtuels. Dans les domaines de la construction et fabrication, la réalité assistée est souvent utilisée pour donner des instructions directement au travailleur. Ces lunettes facilitent la vente puisque les vendeurs peuvent présenter des modèles virtuels aux futurs acheteurs.
Bien que ces lunettes connectées coûtent chères, elles représentent de réelles économies sur le long terme.

image conseils industrie webinar Le site internet de Bosch Rexroth (www.expertise.boschrexroth.fr) se développe de plus en plus, grâce aux nombreux livres blancs , tutos vidéos, webinaires, à partir desquels les internautes prennent conseils en termes d’industrie 4.0.

Bosch Rexroth partage des vidéos de 10 minutes maximum sur son blog expertise. Nous y trouvons des experts décelant toutes les problématiques qui pourraient subvenir dans le monde de l’industrie du futur. Cela pourrait concerner la 5G, l’automatisation, la robotique collaborative ou encore la nouvelle génération mécatronique.

À l’aide de ces petits formats visuels, Bosch Rexroth partage son savoir pour permettre à tous les curieux de faire la découverte de la nouvelle génération de l’industrie. Chaque vidéo permet d’aider les responsables des industries à comprendre et à moderniser leurs machines.

Les premiers vidéos de courts métrages peuvent être visionnés gratuitement sur les plateformes de téléchargement les plus connues (Deezer, Spotify, Apple …) La première vidéo de cette année 2022 a été publiée le lundi 10 janvier. On y retrouve 5 conseils pour bien réaliser un premier projet iot industriel.

En ce mois de février, Pascal Laurin (directeur industrie 4.0) fera la visite virtuelle de Bosch Rexroth à travers un épisode.

semi-conducteurs imageLa pandémie de la Covid-19 a en effet eu un impact immense sur l’économie mondiale, ce qui n’a pas en effet épargné le marché des semi-conducteurs qui connait jusqu’aujourd’hui des problèmes sur la fabrication. Si au début de la crise, la pénurie se concentrait surtout sur le manque d’approvisionnement des composants, aujourd’hui avec les nouvelles flambées du virus, la problématique se situe également au niveau du manque de main-d’œuvre.

Le marché de l’automobile, un des secteurs les plus touchés

L’augmentation du prix vente moyen des véhicules en 2021 s’explique par la pénurie de ses puces, ce qui a poussé les fabricants à utiliser leur approvisionnement disponible dans la fabrication des véhicules à valeur importante. D’après la directrice de recherche d’IDC, Nina Turner, les fabricants d’automobiles continueront de subir les contraintes de la pénurie de semi-conducteurs pendant le premier semestre de l’année 2022.

L’avenir de la fabrication des semi-conducteurs

Le directeur de recherche d’IDC, Rudy Torrijos assure qu’il aura une augmentation de la capacité des fonderies en Asie. Toujours d’après lui, la Chine et la Corée du Sud accroîtront leur part de fabrication- de plaquettes à 15% et 19% contre 12% et 16% respectivement.

Si ces nouvelles semblent être encourageantes pour la suffisance de disponibilité en matière de semi-conducteur pour ces 5 prochaines années, malheureusement, nous ne connaitrons pas encore de résultats positifs pour cette année 2022.

itinéraire de livraisonDescartes System Group est une entreprise canadienne spécialisée dans les logiciels de gestion de la Supply Chain. Afin d’optimiser ses itinéraires de livraison, Descartes a apporté une amélioration au logiciel Descartes. En fait, elle a agrémenté sa solution d’acheminement et de planification de livraisons d’une configuration basée sur l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning.

Ce module de configuration est appelé Descartes Al Advisor et permet de configurer automatiquement les éléments d’optimisation du système d’information. Pour déterminer les meilleurs trajets à adopter, différents scénarios de circuits de livraison ont été analysés et comparés. Ce modèle évalue ces itinéraires et apporte des recommandations de configuration nécessaires pour accroître la performance.

A part ce module, Descartes a aussi complété son système de localisation, transit et temps d’arrêt d’algorithmes de Machine Learning. En effet, l’adoption du Machine Learning et de l’IA aide à planifier les trajets de manière exacte et efficace. Ces améliorations apportent une valeur ajoutée opérationnelle à la suite logicielle de Descartes puisque qu’elles automatisent et facilitent la configuration du système. Les utilisateurs bénéficieront ainsi d’une meilleure visibilité de leur planning de livraison et le calcul des itinéraires en temps réel.

logiciel gestion secteur énergieHansen Technologie a l’immense plaisir d’annoncer que désormais Vodafone Cook Islands fera partie de sa clientèle. Il rejoint donc ainsi les plus de 600 clients situés dans les quatre coins du monde.

Les Innovations Vodafone Cook Islands

Les clients de Vodafone Cook Islands pourraient connaître plusieurs innovations en matière de système comptable et de facturation. Avec Hansen, Il serait désormais possible pour Vodafone Cook de facturer et déployer plus vite de nouveaux services en termes de communication. Les services d’Hansen rendront les opérations plus simples et moins couteuses.

Les avantages de la solution Hansen

Avec la solution Hansen, Vodafone pourra désormais mieux se focaliser activement sur la croissance de ses ventes, si autrefois les ressources étaient surtout concentrées sur la complexité de l’ancien système. Il sera plus simple pour cet opérateur de réseau de concevoir de nouveaux produits et services, ainsi que d’améliorer l’expérience de la clientèle.

Hansen Technologies

Hansen Technologies est l’un des leaders mondiaux en matière de logiciels et de services pour les secteurs de l’eau, de l’énergie et des communications. Aujourd’hui les clients d’Hansen Technologies comptent au moins 600, réparties dans plus de 80 pays. Les offres permettent de simplifier les tâches en matière de création, de vente, de la gestion et de l’analyse des données client, d’assistance client et de contrôle de processus de gestion de revenus.

Dès maintenant,

Comparez les logiciels de gestion d’entreprise !

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, en moins de 5 min., obtenez un comparatif gratuit des éditeurs de logiciels de gestion d'entreprise ! +7 000 solutions référencées.

Par ici !