5 minutes pour comprendre la transformation digitale | CELGE

5 minutes pour comprendre « la transformation digitale »

transformation digitale numérique

Le langage dans l’univers IT peut sembler être un capharnaüm de termes techniques obscurs, composé d’acronymes, d’anglicismes et autres appellations ésotériques. La notion de « nouvelles technologies » a laissé place à une nouvelle tendance : « la transformation digitale ». Or, l’abondance de sources, parfois contradictoires, sur le sujet rend cette notion très floue. On trouve tout et son contraire, et selon les contextes, la transformation digitale semble appréhender des réalités qui diffèrent. Prenons le temps de revenir sur cette notion qui est aujourd’hui un enjeu crucial pour les entreprises.

La notion de transformation digitale

En réalité le terme « transformation digitale », largement diffusé, est incorrect en français. Si la notion de « transformation » parle d’elle-même, le terme de « digitale » induit souvent en erreur. Aucun rapport avec les doigts, « digitale » est ici un anglicisme qui a eu le malheur de trouver un homonyme dans notre langue. En réalité, le terme renvoie à l’anglais digit qui signifie « chiffre ». Il s’agit, sur le plan sémantique, d’une métonymie qui renvoie au langage informatique, constitué de chiffres. En fait, l’expression appropriée dans notre langue est « transformation numérique ». En effet, l’Académie française, par le biais de la Commission générale de terminologie et de néologie, recommande « numérique » en lieu et place de « digitale ». 

Finalement la notion de « transformation digitale » désigne la mise en œuvre des technologies numériques au sein de l’entreprise, dans tous ses aspects. Ces dernières étant de natures très diverses, les priorités de cette transformation vont également différer. Ces disparités laissent place à une grande variété d’interprétations selon le contexte.

En B2C par exemple, la transformation digitale va se focaliser principalement sur les solutions d’e-commerce, boutique en ligne, logiciel de CRM, marketing automation, etc. L’ orientation vers le client, choisie par beaucoup d’entreprises aujourd’hui induit de prendre en compte son comportement qui est de nos jours largement conditionné par les nouvelles technologies.

En B2B, les priorités sont différentes : elles se traduisent par la digitalisation des applicatifs métiers qui vont bénéficier de technologies comme le cloud computing, le big data, la business intelligence, etc. Des indicateurs de performance pertinents et des leviers d’optimisation flexibles vont constituer l’angle d’approche de la transformation digitale des outils et processus de ces entreprises.

Les enjeux de la transformation digitale

Bien que leurs approches diffèrent, les entreprises en B2B ou B2C sont soumises aux mêmes défis qu’impose la transformation numérique. Les motivations sont simples : innover pour faire évoluer son activité, rester compétitif et gagner de nouvelles parts de marché dans l’Eldorado connecté. De manière générale, le monde de l’entreprise doit faire écho aux nouveaux comportements des consommateurs. Internet ne dort jamais, tout est accessible en ligne 24 heures sur 24 ce qui a entraîné un bouleversement comportemental des habitudes de consommation et qui engendre pour ces entreprises cette nécessité de transformation numérique.

L’IA par exemple se développe continuellement et ses applications semblent ne pas connaître de limite. Les tâches répétitives sont susceptibles d’être automatisées et des millions de robots virtuels officient déjà sur les réseaux comme autant de travailleurs invisibles pour les entreprises. Le développement du marketing automation en est une bonne illustration : outre un essor de l’activité, ils déchargent les autres forces de l’entreprise, libres alors d’être employées ailleurs.

Lire aussi : « Marketing Automation : montée en puissance de la relation client et du marketing intelligent« 

Autre exemple : l’impératif écologique, souvent accompagné d’évolutions des normes, est aussi pris en compte. Les solutions logicielles de dématérialisation, GED, ou encore la maîtrise énergétique que permettent certaines solution de GPAO ou de MES, offrent un double intérêt. D’une part les retombées économiques sont favorables, et d’autre part l’intérêt du consommateur ou des salariés est pris en compte par une entreprise devenue éco-responsable. Il s’agit là de l’une des conséquences vertueuses de la transformation digitale.

Quels outils pour la transformation digitale ?

Comme évoqué plus haut, que votre entreprise soit en B2B, en B2C ou encore en B2B2C, les moyens à mettre en œuvre diffèrent. Chaque entreprise est différente et son identité spécifique. Avec le temps, l’offre en solutions disponibles s’est largement segmentée pour convenir à tout type de structure, quelle que soit sa taille, son secteur d’activité ou ses objectifs à long terme.

Les éditeurs et intégrateurs ainsi que des cabinets de conseil ont depuis longtemps pris en compte la nécessité de fournir un accompagnement pour aider à cette transition critique. Que cela soit en termes de formation ou de déploiement progressif et/ou évolutif des solutions. Les technologies évoluent si vite dans leurs déclinaisons et dans leur adaptabilité qu’il existe forcément une solution parfaitement adaptée à votre activité.

Vous hésitez entre plusieurs solutions pour accompagner la transformation digitale de votre structure ? Notre comparateur en ligne gratuit vous aide à comparer et trouver votre solution en moins de cinq minutes.

Identifiez gratuitement et sans engagement votre logiciel !

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez les logiciels de gestion d'entreprise qui correspondent à votre besoin. C’est gratuit et sans engagement !

Par ici !