Retour sur les Fab-labs au secours de la pandémie que nous vivons depuis un an | CELGE

Retour sur les Fab-labs au secours de la pandémie que nous vivons depuis un an

Fab lab est un espace ouvert de rencontre, de création et de production collaborative.
Fab lab, un espace ouvert de rencontre, de création et de production collaborative.

D’une ampleur inédite, l’épidémie de Covid-19 a imprimé depuis maintenant un an une marque indélébile sur nos sociétés et sur notre économie. Comment faire face à de nouvelles contraintes, à de nouveaux besoins ? Éclaircissements.

 

De nouveaux, urgents et importants besoins

Très vite, alors que la France était immobilisée par le confinement, les secteurs productifs ont été mobilisés afin de mettre en œuvre une reprise de la vie économique du pays. Le tout en toute sécurité sanitaire, bien sûr. Les besoins ont été assez vite définis. Dès le début de la pandémie, c’est au sein même des hôpitaux et des unités Covid-19 que ces besoins se sont montrés criants: les respirateurs en premier lieu, très vite en nombre insuffisant, les masques et visières en second lieu.

Avec le temps, nous verrons que l’urgence concernant les respirateurs a été gérée, que l’usage des visières a été remis en cause, et que c’est finalement la production de masques qui est devenu un défi.

Gratuit et rapide :

comparez entre elles les solutions e-commerce, gestion de production

Les moyens de production

Bien sûr, les pouvoirs publics se sont tournés vers les industriels afin de pourvoir aux besoins en matériel et dispositifs médicaux. C’est une réponse qui s’est montrée adaptée sur le long terme pour les masques, tant les moyens de productions étaient développés, en Chine notamment. Restait à passer commande…et à attendre le temps nécessaire afin d’équiper le personnel de santé, les travailleurs et les foyers.

Mais pour les respirateurs et les premiers temps, quand il a fallu attendre que le secteur industriel s’adapte, les besoins n’étant pas comblés, il a fallu se tourner vers des solutions de production plus agiles.

Les Fab-labs, dont le concept existait bien avant la pandémie, ont alors suscité l’intérêt des pouvoirs publics et des acteurs des secteurs privés désireux d’accélérer la reprise de l’activité.

 

Qu’est-ce qu’un  »Fab-lab »?

Un Fab lab est un espace ouvert de rencontre, de création et de production collaborative. Le mot d’ordre, c’est justement l’ouverture, à la croisée des chemins entre économie circulaire et économie collaborative. Qui y a accès, et dans quel but? Toutes sortes de professionnels, bénévoles, étudiants ou créatifs. Selon les compétences et les besoins, y côtoient entrepreneurs, inventeurs, artistes, hackers, bricoleurs, de tous les milieux et de tous les âges. Les objectifs vont de la réparation objets courants à la conception puis la réalisation de biens novateurs et de prototypes uniques.

Dans un Fab lab, on trouve en général des outils dont le grand public ne dispose pas: matériel informatique pointu, machines outils pilotées informatiquement, ou encore imprimantes 3D.

Un Fab lab obéit à une charte, instaurée par le MIT, qui encadre de fait un véritable réseau de laboratoires locaux disséminés dans le monde entier et porteurs d’ancrages locaux forts.

Les Fab labs à l’heure de la pandémie

Réactifs, ancrés localement, inventifs, les Fab labs sont entrés en réseau dès les débuts, orientant en France des milliers d’acteurs, dont de nombreux bénévoles, vers la recherche de solutions adaptées, notamment pour la protection des personnels de santé locaux. Cette mise en réseau des Fab labs est allée plus loin que la simple gestion d’outils de production de visières: dès le 30 mars 2020, cela a permis la divulgation de normes, adaptant la production à grande échelle malgré la grande disparité des structures.

L’efficacité de cette mise en réseau s’est vérifiée lors du développement de valves adaptant aux respirateurs des masques de plongée fournis par des distributeurs locaux. Plus tard, la confirmation par les autorités sanitaires de normes concernant les visières a permis aux Fab labs assurer une production conséquente et novatrice, avant que les secteurs industriels puissent s’adapter, de façon moins agile bien que plus productive dans le temps, à ces normes. Pour les masques, les professionnels et les populations ont enfin pu, et peuvent encore, s’appuyer sur un maillage de productions locales servant d’appoint aux productions importées, appoint apprécié à l’heure du  »made in France », et alors que les normes concernant les masques se sont faites plus exigeantes.

Gratuit et rapide :

comparez entre elles les solutions e-commerce, gestion de production

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez dès maintenant + de 7 000 éditeurs grâce à notre comparateur. Gratuit, sans engagement, rapide !

Par ici !