Comment faire un bulletin de paie ? 6 conseils

Fiche de paie Payfit
Fiche de paie Payfit

Le bulletin de paie est un document qui doit être impérativement établi par l’entreprise et ensuite transmis à son salarié. Cependant, un cadre juridique bien particulier existe concernant l’établissement d’une fiche de paie.

Qu’est-ce qu’un bulletin de paie ?

La fiche de paie est un document spécifique bénéficiant d’un encadrement strict de la loi. Celui-ci comprend toutes les informations relatives et concernant la rémunération d’un salarié par rapport à l’emploi qu’il effectue dans l’entreprise. Il s’agit également de préciser sa fonction, l’adresse de l’exercice, le nombre d’heures qu’il a exécuté et éventuellement la présence d’heures supplémentaires.

De plus, l’établissement du bulletin de salaire doit se faire avec la même périodicité et en corrélation au moment du paiement.

Un bulletin de paie est-il obligatoire ?

Au moment où le salarié perçoit sa rémunération, il est impératif qu’il reçoive également un bulletin de paie. Un document émis par l’employeur servant de pièce justificative pour le versement de son salaire. Étant donné que le versement du salaire s’effectue de manière périodique et régulière, il est important de respecter scrupuleusement la même méthodologie pour établir un bulletin de paie.

L’établissement de ce dernier est un impératif pour n’importe quelle personne dépendant de l’assurance sociale du régime général de la Sécurité sociale.

Quelles sont les mentions obligatoires sur une fiche de paie ?

Tout d’abord, un bulletin de paie doit comprendre un ensemble d’informations relatives à l’employeur c’est-à-dire son numéro de SIRET et son code APE, son adresse, le lieu de paiement des cotisations sociales ainsi que la convention collective.

Ensuite, les informations concernent le salarié notamment la période de travail concernée par le bulletin de salaire. Puis, la date d’ancienneté et le début du contrat de travail, son numéro de Sécurité sociale, son adresse, les informations par rapport à sa fonction et à sa rémunération ainsi que la durée mensuelle travaillée.

Gratuit et rapide :

comparez entre elles les solutions de paie du marché

 

La troisième étape s’attarde sur le détail de la rémunération brute se composant à la fois du salaire de base, mais également les avantages en nature ainsi que le cumul des autres avantages permettant d’obtenir la rémunération brute.

Suite à cela, un calcul complexe s’applique permettant de déterminer le salaire net du salarié en y intégrant les cotisations sociales. Il se découpe en trois parties distinctes à savoir les charges patronales, les charges salariales et enfin les charges mixtes.

Les cotisations salariales et patronales seront directement calculées par rapport au taux appliqué de l’assiette de cotisations.

Dans certains cas, le bulletin de salaire devra incorporer les indemnités non soumises à cotisations sociales, c’est-à-dire les indemnités de repas, les indemnités journalières payées par la Sécurité sociale ainsi que des primes d’intéressement.

Enfin, il ne faudra pas oublier d’intégrer le calcul de l’impôt sur le revenu par rapport à la base de calcul établie par l’administration fiscale.

Si vous êtes à la recherche d’un modèle spécifique, vous trouverez forcément votre bonheur en vous rendant sur cette page.

Quelles sont les informations à ne surtout pas indiquer sur une fiche de paie ?

Précédemment, vous avez vu les différentes mentions légales à indiquer sur un bulletin de paie. Mais sachez qu’il existe également des mentions ne devant absolument pas être présentes sur ce document. Il s’agit de l’exercice du droit de grève et de l’exercice des fonctions de représentant du personnel.

Comment s’effectue la remise d’un bulletin de paie au salarié ?

Il existe trois possibilités pour l’entreprise afin de remettre le bulletin de paie à son salarié. De façon traditionnelle : en main propre ou par courrier postal, mais l’entreprise peut également opter pour une distribution par courrier électronique.

Désormais, il s’agit d’une méthode de distribution par défaut, sauf si le salarié s’y oppose et dans ce cas-là il devra le stipuler par écrit à son employeur.

Mais la remise de la fiche de paie reste un impératif, dans le cas contraire l’employeur s’expose à une amende pénale engendrant des dommages et intérêts à son salarié.

Comment faire le bulletin de paie de vos salariés ?

Pour assurer l’établissement des fiches de paie et leur distribution, il est préférable d’investir dans une solution clé en main. C’est-à-dire un logiciel spécialisé, autrement dit un logiciel de paie. Grâce à lui, vous serez en mesure d’éditer tous les documents obligatoires en parfaite conformité avec la législation, tout en recevant des mises à jour régulières lorsque la loi subit une modification.

Mais établir une fiche de paie peut parfois être une opération chronophage pour l’employeur. Mais faire ce travail reste un impératif et si vous ne savez pas comment procéder, il faut investir dans le bon logiciel. Ce dernier sera capable de rédiger un bulletin de salaire en parfaite conformité avec la législation et les salariés comme l’entreprise y trouvera un intérêt. Le montant des cotisations sera directement pris en compte, peu importe le modèle choisi et les taux applicables. La rémunération sera calculée au plus juste en limitant le risque d’erreur.

Dès le départ, vous prévoyez toutes les informations nécessaires pour établir les bulletins de salaire en conformité avec le Code du travail. De votre côté, c’est une source de préoccupation en moins, car vous n’avez pas à vous soucier des calculs à effectuer. Une fois la fiche de paie établie, le document peut ainsi être téléchargé dans un espace sécurisé et le paiement peut également être déclenché au moment de l’édition de la fiche de paie.< :p>

Concernant les obligations salariales et les différentes contributions, elles seront également intégrées au cours des différentes étapes. C’est une gestion simplifiée que ce soit sur l’établissement des bulletins de salaire, mais également sur le calcul de l’impôt et le prélèvement.

Si pour le moment vous ne savez pas vers quel logiciel de paie vous orienter, prenez le temps d’utiliser le comparateur Celge. Rapidement, vous prendrez connaissance des différentes offres existantes sur le marché.

Conclusion

Établir un bulletin de paie demeure une obligation et cela doit se faire dans un cadre spécifique. Alors pour ne pas être en défaut vis-à-vis de la législation et pour ne pas perdre de temps, orientez-vous vers un logiciel de paie adapté en utilisant le comparateur Celge.

Gratuit et rapide :

comparez entre elles les solutions de paie du marché

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez les logiciels de gestion d'entreprise qui correspondent à votre besoin. C’est gratuit et sans engagement !

Par ici !