Le 1er Comparateur et Évaluateur de Logiciels en Europe

Comment mesurer l’impact carbone du cloud ?

environnement

 Sommaire

Vous trouvez en moins de
5 minutes le meilleur logiciel !

Le cloud est de plus en plus utilisé. Si sa praticité séduit, cela ne va pas sans un revers de la médaille : l’impact carbone. Celui-ci est important et pourrait s’accélérer, notamment avec l’utilisation de l’intelligence artificielle. Pour mesurer cela, différentes initiatives ont vu le jour.

Dès maintenant,

Comparez les solutions de gestion d’entreprise

impact carbone

Qu’est ce que le cloud ?

Nous utilisons de plus en plus le cloud dans notre vie personnelle, souvent sans nous en rendre compte. En effet, nous allons par exemple par YouTube, Uber, Netflix, Gmail, Google Maps, Twitter…. Nous partageons aussi nos données photos, vidéo… Nous sauvegardons sur nos smartphones des données…. Autant d’usages « cachés » du cloud.

Et ce n’est pas tout. Au bureau, nous pouvons nous servir d’applications et de logiciels comme Microsoft Office ou Salesforce, d’applications de gestion de données comme Microsoft Power BI. Tout cela nous met en lien avec le cloud. Il permet en effet d’avoir facilement accès à l’information et de simplifier son partage.

Quel est l’impact carbone du cloud ?

Mais la multiplication de ces usages ne comporte pas que des avantages. L’utilisation du cloud possède aussi une face plus sombre. Car le cloud fonctionne logiquement en s’appuyant sur une infrastructure. Elle est constituée de serveurs, de datas center, d’équipements réseau, de baies de stockage. Tous ces équipements consomment de l’énergie.

Ainsi, l’impact carbone du cloud est réel. D’après une étude, la consommation électrique du web attendrait en 2030 la totalité de la consommation d’énergie mondiale de 2008. La consommation d’énergie des centres de santé passerait d’environ 200 térawattheures (TWh) par an à près de 3 000 TWh par an en 2030. En 2010, les cloud data center constituaient 10 % de la consommation des centres de données. Cette proportion est passée à 35 % en 2018 et atteindrait 60 % en 2025.

Pour faire face à ce problème, Amazon, Google et Microsoft se sont engagés pour amener la neutralité carbone des services cloud. Par exemple, Amazon, qui est le plus grand acheteur d’énergie renouvelable au monde en 2020, a promis d’accéder à la neutralité carbone en 2040.

Climat Neutral Data Centre Pact logo

Pour cela, il a par exemple mis en place des solutions de décarbonation. Ces data centers devraient fonctionner en totalité avec des énergies renouvelables d’ici quelques années. Egalement, en 2021, AWS a signé le Climate Neutral Data Center Pact. Celui-ci prévoit que les entreprises, comprenant Amazon et des grands groupes européens, travaillent de manière proactive pour une économie climatiquement neutre. Depuis 2 mars 2022, AWS a également fourni à ses clients l’application « Carbon Footprint Calculator ». Elle permet de savoir l’empreinte carbone des services cloud.

 

De son côté, Microsoft est prêt à utiliser la totalité des énergies renouvelables en 2025. Depuis 2020, il permet à ses clients Azur de connaître les données sur les émissions carbone de ses services grâce à l’application Sustainability Calculator.

Microsoft Sustainability Calculator

 

Enfin, citons le cas de Google, qui, à travers sa plateforme Google Cloud, communique sur le fait d’avoir atteint depuis 2007 la neutralité carbone. Mais il ne l’a pas fait de manière vraiment vertueuse. Il a en effet eu besoin d’acheter des crédits carbone pour compenser ses émissions.

Dès maintenant,

Comparez les solutions de gestion d’entreprise

impact carbone du cloud

Comment mesurer l’impact carbone du cloud ?

Pour mesurer l’impact carbone du cloud, il est ainsi essentiel de prendre en compte la totalité du cycle de vie des serveurs. Et de considérer l’ensemble de la chaîne de valeur, y compris les centres de données, les infrastructures informatiques et les applications cloud. Cela peut aussi passer par la prise en compte du cycle de vie de certains éléments. Cela va de leur fabrication à leur emploi final, en passant par le recyclage par exemple. Notons que même si ces équipements ont une durée de vie moyenne pour certains de 4 à 5 ans, les fournisseurs tentent de plus en plus pour allonger longévité.

Comme nous l’avons vu, des outils de mesure de l’empreinte carbone des infrastructures et applications cloud sont proposés par les opérateurs de cloud. Mais ils ne couvrent qu’une partie du périmètre.

De façon plus générale, différentes méthodologies sont adoptées actuellement. On trouve parmi elles la norme internationale ISO 14064. Elle permet de standardiser les pratiques et de certifier les résultats liés au reporting des émissions de gaz à effet de serre. Notons que ce système a été mis en place par l’Agence française pour la transition écologique (ADEME). Le Greenhouse Gas Protocol (GHG) de son côté permet aussi de comptabiliser les gaz à effet de serre, mais cette fois-ci grâce au travail entre les ONG et les gouvernements. Le but là encore est de s’assurer d’avoir des chiffres cohérents et harmonisés.

ISO 14064

Dès maintenant,

Comparez les solutions de gestion d’entreprise

Najib expert chez CELGE
experte chez CELGE
Vous cherchez un logiciel ?
Nos experts sont là pour vous aider !

Simplifiez votre recherche de logiciel, en vous offrant une recommandation sur mesure et 100% gratuite avec rapidité et précision.

barres
Ces articles vont vous intéresser
ERP planning
Cloud

L’ERP Cloud pourrait doubler sa valeur d’ici à 2027

Une récente étude montre le développement de ce type de progiciel. L’ERP cloudSe dit aussi Cloud Computing. Espace virtuel accessible à partir d’internet utilisé par

Envie de rester au
courant de l'actualité
des logiciels?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester au courant des dernières nouvelles, lire les conseils et les analyses de nos experts et découvrir tous nos derniers livres blancs directement dans votre boîte de réception.

barres
Découvrez notre sélection d’éditeurs de logiciel
Vous êtes en bas de la page,
arrêtez de scroller. Vous faites quoi ?
hibou question