Logiciels de gestion : les solutions hybrides | CELGE

Logiciels de gestion : les solutions hybrides

Logiciel de gestion : les solutions hybrides


Pour une entreprise, choisir un logiciel de gestion (appelé aussi progiciel) est une décision cruciale. Nous avions déjà évoqué le choix entre les déclinaisons SaaS et on-premise. Il se trouve que la réponse à cette question n’est pas binaire et qu’il existe une troisième voie : l’informatique hybride.

Qu’entend-t-on par solution hybride ?

Il y a encore quelques années, une solution dite « hybride » proposait  un environnement qui combinait une déclinaison « en dur » et une extension « Cloud ». Ces deux facettes étaient  intriquées et l’utilisateur passait de l’une à l’autre à la volée en toute transparence. Le domaine applicatif le plus parlant concernait la mobilité. Un utilisateur en déplacement ou présent sur un site secondaire pouvait accéder  aux mêmes fonctionnalités et informations  qu’à son poste sédentaire. Ces dernières étaient synchronisées immédiatement et accessibles en temps réel de partout. L’automatisation des flux de production en amont, et ce jusqu’à la facturation, pouvait  être gérée de manière uniforme et concerner un nombre important de sites. Une gestion de production pouvait être implantée « en dur » mais l’exploitation des données qui lui sont inhérentes bénéficiaient d’un traitement « dans le nuage » pour être analysées, décryptées et comparées à celles d’autres sites d’une même entité. Pour simplifier, une solution hybride résidait dans un dialogue intelligent entre données localisées et données dématérialisées. Cette ambivalence permettait de bénéficier de plusieurs avantages.

Aujourd’hui l’informatique « hybride » s’est affranchie encore plus du matériel, et le terme désigne plutôt une hybridation entre le « cloud public » – constitué de serveurs dédiés à l’entreprise et à ses employés –  et le « cloud privé » – constitué de serveurs mutualisés partagés par d’autres utilisateurs. Il s’agit donc d’un réseau entre différentes typologies de « nuages ». Ces différents réseaux publics et privés peuvent être multipliés et cloisonnés et fonction des besoins de l’entreprise tant au niveau opérationnel que managérial. Les passerelles entre ces différents niveaux de sensibilité sont modulables à loisir, et bénéficient d’un contrôle attentif selon le public qui y accède.

Les avantages d’une solution hybride.

L’agilité

Les solutions hybrides garantissent une agilité croissante en fonction des impératifs qui se présentent à l’entreprise. Les problématiques inhérents aux différentes charges de travail trouvent une réponse adaptée, il en résulte une optimisation de la rentabilité, ce qui renforce la pérennité de l’activité. Pour simplifier, l’adaptabilité des solutions hybrides est plus grande que celle des solutions « en dur » qui reposent sur une infrastructure plus délicate à faire évoluer selon la demande.

Gestion des coûts

Une gestion rationalisée permet de réduire les coûts opérationnels de l’environnement existant. L’exploitation dans le Cloud des données recueillies permet une optimisation fonctionnelle qui, à terme, permet une maîtrise des coûts accrue. Ce constat est issu de la grande flexibilité des solutions hybrides : selon les besoins, le cloud public vient compléter le cloud privé de manière ponctuelle et maîtrisée. L’utilisation d’un parc informatique constitué de terminaux et de systèmes différents n’est plus un frein ni une contrainte budgétaire.

Sécurité et conformité

La grande souplesse du traitement des données des solutions hybrides permet de renforcer et de consolider l’intégrité de celles-ci. De plus, selon leur degré de sensibilité, elles peuvent être à loisir stockées dans un espace à plusieurs niveaux de sécurisation. Leur passage, en fonction du contexte, d’un cloud à l’autre est tributaire d’un double, voire triple, contrôle en amont. Ce système garantit une souplesse d’utilisation pour l’usager comme pour le responsable des données.

Faire évoluer l’existant : une transition plus simple

La transformation digitale en marche devient un cap prépondérant pour les entreprises. Cette évolution, nécessaire dans le contexte actuel, accroit encore un peu plus la recherche de compétitive dans les solutions informatiques métier. La grande flexibilité des solutions hybrides se fait encore sentir dans la mise en œuvre de cette transition. Elles se greffent aisément à l’infrastructure existante. Cet état de fait garantit une évolution maîtrisée de l’infrastructure, des processus et des évolutions métiers du personnel. Le déploiement d’une solution hybride, qui touche tous les domaines de la vie de l’entreprise doit se faire de manière raisonnée et progressive. Cette progressivité est d’autant plus nécessaire que les solutions hybrides conduisent à terme à une augmentation de données qui doivent être traitées, consolidées et sécurisées.

Choisir une solution hybride

Qu’il s’agisse du choix d’un premier logiciel de gestion ou d’une évolution d’une infrastructure existante, il est important de définir en amont les spécifiés de l’hybridation en fonction des besoins de la structure, mais aussi de ceux à venir. La modularité d’un ERP par exemple permet de s’adapter à l’évolution de l’activité. Associé à une solution hybride, l’entreprise peut non seulement répondre à cette évolution mais aussi à ses variations volumiques en termes d’effectifs et d’activité. Les impératifs liés à la sécurisation des processus et des données, les budgets de formation et de consommation énergétique sont autant d’éléments à prendre en compte dans le choix de votre solution. Il existe un grand nombre de typologies d’infrastructure et de solutions hybrides qui s’y greffent d’autant de manière qu’il est nécessaire pour répondre à vos besoins. La richesse de cette offre qui peut de prime abord désorienter, témoigne d’une qualité majeure de solutions hybrides : elles offrent du véritable sur-mesure, quelles que soient la taille de votre structure et la typologie de son activité.

L’informatique hybride est promise à un bel avenir : selon un sondage réalisé par Hybrid Hive : 79% des décisionnaires IT estiment qu’il s’agit du futur des infrastructures IT des entreprises. Les défis de la transformation digitale et les nouvelles normes de sécurisation des données personnelles applicables dès 2018 ne font que renforcer ce constat.

Si vous êtes à la recherche d’une solution de gestion hybride, n’hésitez pas à vous rendre sur notre comparateur 100% gratuit : répondez en moins de 5 minutes aux questions et les solutions les plus adaptées à vos besoins vous seront directement envoyées par e-mail.


Crédit photo : © Fotolia

Trouvez votre logiciel de gestion gratuitement et sans engagement !

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez dès maintenant + de 7 000 éditeurs grâce à notre comparateur. Gratuit, sans engagement, rapide !

Par ici !