Logiciel reporting financier | CELGE

Logiciel de reporting financier: établir précisément la santé de l’entreprise

La business intelligence, ses méthodes et ses outils, font désormais partie intégrante de la boite à outil des analystes financiers. Grâce à des logiciels très spécifiques ceux-ci peuvent collecter, analyser et diffuser des informations qui établissent la santé financière, bonne ou mauvaise, des organisations avec lesquelles ils collaborent. Si la majorité des applications d’ERP intègrent des fonctions de pilotage et d’analyse des données comptables, il existe aussi des programmes orientés métiers qui offrent des options plus spécifiques.

Des qualités pré-requises pour tous les métiers concernés

Un bon logiciel de reporting financier doit disposer de qualités intrinsèques qui sont requises, quel que soit le métier pour lequel il a été créé, afin de répondre aux besoins les plus communs de ses utilisateurs. L’efficacité du reporting financier dépend grandement de la qualité des données sur lesquelles il porte. Le logiciel spécialisé doit permettre de manipuler simplement et efficacement les données de base et doit aider l’utilisateur à facilement discerner celles qui ne sont pas pertinentes. La définition de l’ensemble de données doit pouvoir s’établir secteur par secteur pour procurer des résultats précis sur une activité en particulier.

comparatif erp SAP Sage Cegid
Exemple de résultats du comparateur en ligne – Gratuit

Comparez les logiciels du marché gratuitement et sans engagement !

Une fois les données rassemblées le logiciel de reporting financier doit permettre de les manipuler et d’effectuer des calculs qui mettront en évidence des valeurs financières remarquables. Les opérations les plus fréquentes que le spécialiste est amené à mener appartiennent souvent au domaine des statistiques. Les moyennes, médianes, écarts et les totaux sont parmi les fonctions mathématiques les plus courantes. Enfin, le bon logiciel de reporting financier doit autoriser l’établissement de tableaux de bord. Faciles à mettre à jour, ceux-ci offrent une visualisation intuitive à la fois globale et sectorielle des valeurs financières-clés de l’entreprise.

Un marché du logiciel de reporting très vivant

Quelle que soit la taille de votre entreprise il vous sera facile de trouver un logiciel de reporting financier adapté à vos activités. La complexité de ces application peut être très élevée comme ne représenter que quelques extensions à un tableur comme Excel par exemple. Pour de nombreuses sociétés cette dernière solution est souvent privilégiée car elle ne nécessite pas un long apprentissage. De plus les solutions basées sur un tableur sont facilement paramétrables et faciles à adapter aux besoins de l’entreprise.

reporting financier pour Sage Comptabilité
éditeur Oléap – logiciel de reporting financier Finance View

Finance View d’Oléap utilise des connecteurs entre Sage et Excel pour manipuler vos données et constituer des tableaux de bord Excel faciles à personnaliser. Les résultats obtenus sont partagés au moyen d’un portail web qui les présente de façon à aider à la prise de décisions.

 

D’autres solutions sont plus intégrées et propriétaires. C’est le cas de Tennaxia qui met l’accent sur la limitation des coûts et la simplicité de la mise en oeuvre locale. Elle utilise une approche en 5 phases. On paramètre le système, on collecte les données opérationnelles et on procède à leur validation. S’ensuit la phase de consolidation puis celle des analyses, des synthèses et des rapports graphiques.

logiciel reporting financier
Tennaxia logiciel de reporting – data visualisation
progiciel Finance
Anaplan Logiciel Finance

Anaplan est une solution intégrée qui privilégie l’interprétation des résultats grâce à des options uniques. Il est possible de faire pivoter les axes de visualisation des résultats pour déceler plus facilement des anomalies ou des résultats exceptionnels. Le système de planification et d’analyse de type « what-if » ouvre la porte à l’élaboration de scénarios financiers qui autorisent un certain niveau de prédiction. La solution MyReport, de Report One, joue la carte de l’ouverture et celle de la fiabilisation. Il est possible d’y importer toutes sortes de données provenant de sources très diverses comme Oracle, SQL Server, DB2, des fichiers xls et même des fichiers txt. C’est un outil précieux pour les petites structures où souvent les sources de données sont hétérogènes. De plus, les fonctions intégrées de fiabilisation des importations et de la saisie font gagner un temps précieux.

logiciel tableaux de bord financier MyReport Report One

N’hésitez pas à essayer l’application qui vous conviendra le mieux

On pourrait aussi parler des solutions de Talentia Software ou de YourCegid Reporting, la liste est longue. Il convient donc de ne pas hésiter à consacrer du temps pour mettre ces différentes offres à l’épreuve de vos besoins. L’acquisition d’un bon logiciel de reporting financier est un investissement stratégique et peu de solutions pourront vous garantir une satisfaction totale dans tous vos domaines d’utilisation. De plus, l’évolution d’une entreprise impliquera certainement le changement de son logiciel de reporting financier.

Migration de logiciels : bien choisir ses prestataires

Vous aimeriez vous équiper pour amorcer la transformation digitale de votre entreprise ? Déterminez maintenant quels éditeurs correspondent à votre marché et les besoins de votre société. Étant donné que ces recherches peuvent s’avérer fastidieuses, n’hésitez pas à consulter notre comparateur 100% gratuit, référençant plus de 7000 solutions afin de trouver le progiciel qui répondra à vos besoins.

resultats comparateur logiciel erp gpao
Exemple de résultats du comparateur CELGE pour le choix d’un logiciel de gestion d’entreprise

Dès maintenant,

Identifiez gratuitement votre solution de reporting !

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez les logiciels de gestion d'entreprise qui correspondent à votre besoin. C’est gratuit et sans engagement !

Par ici !