Logiciel immobilisations : combien ça coûte ? | CELGE

Combien les entreprises investissent-elles pour un logiciel immobilisations ?

Vous avez un projet de changement de logiciel de gestion des immobilisations ? Vous êtes à la recherche de l’éditeur idéal pour votre comptabilité informatisée ? Afin de définir un budget pour votre migration de logiciel comptable, consultez les moyennes des dépenses par effectif :

Entreprises
< 20 salariés

Inférieur à 10 000€
57%
De 10 000 à 50 000€
43%

Entreprises
20 à 100 salariés

Inférieur à 10 000€
68%
De 10 000 à 50 000€
32%

Entreprises
> 100 salariés

Inférieur à 10 000€
22%
De 10 000 à 50 000€
68%
De 50 000 à 100 000€
15%

Le logiciel de gestion des immobilisations : 5 conseils pour faire le bon choix

COGILOG immobilisations
COGILOG Logiciel de gestion des immobilisations

Solution de gestion à part entière, le logiciel de gestion des immobilisations permet à une entreprise de gérer l’ensemble de son parc des immobilisations. Ces dernières désignent les biens durables de l’entreprise : immobilisations corporelles, incorporelles et financières. Ces biens permettant à l’entreprise d’exercer son activité, ils doivent bénéficier d’un suivi spécifique notamment car ils subissent tous les ans des amortissements. Pour effectuer ce suivi efficacement, le logiciel de gestion des immobilisations regroupe différentes fonctionnalités : entrée et sortie des actifs, calcul et gestion des amortissements, édition d’un inventaire des biens, génération et réajustement de tableaux d’amortissement, … Découvrez nos 5 conseils pour vous guider dans votre choix et vous aider à opter pour le logiciel qui correspond réellement à votre entreprise.

Déterminer le bien-fondé de cet investissement

Si le logiciel de gestion des immobilisations peut être utile à toute société devant tenir une comptabilité, il n’est pas forcément indispensable à l’ensemble de ces entreprises. En effet, acquérir ce type de logiciel ne se révélera nécessaire que pour les entreprises qui ne peuvent pas ou ne désirent pas effectuer les différents calculs induits par la détention de ces immobilisations. De plus, les entreprises possédant relativement peu d’immobilisations ont également la possibilité d’effectuer leur suivi par le biais d’un tableur.
En revanche, dans certains cas de figure, la solution informatique se révèle particulièrement avantageuse. En l’occurrence, dans le cadre d’une activité non commerciale soumise au régime de déclaration contrôlée, les professionnels sont tenus de remplir tous les ans un tableau des immobilisations, amortissements et dépréciations. Dans ce type de situation, un logiciel spécifique est alors le bienvenu.

Evaluer objectivement besoins et budget

En fonction de la structure et des activités de l’entreprise, les besoins peuvent être complètement différents. Pour effectuer un bilan réaliste de vos besoins, il convient de consigner méthodiquement tous les critères à prendre en compte : nombre d’utilisateurs, profils désirés, accessibilité souhaitée, type d’assistance.
Côté budget, outre le coût d’acquisition, il faut également décider si cette somme sera payée directement (achat du logiciel) ou en plusieurs échéances (licence ou droit d’accès).

Opter pour la bonne ergonomie

Pour des conditions d’utilisation optimales, il faut être attentif à l’ergonomie du logiciel choisi afin que cette dernière convienne parfaitement à l’entreprise. Si un design épuré est à privilégier, une assistance disponible gratuitement reste particulièrement appréciable pour vous guider dans l’utilisation. Pour être certain d’opérer le bon choix, le mieux est de se tourner vers un logiciel qui offre une version d’essai gratuite incluant l’ensemble des fonctionnalités. Au minima, demandez une démonstration à l’éditeur dès la première prise de contact.

Vérifier les références de l’éditeur du logiciel

Privilégier un éditeur ayant une belle renommée dans son domaine d’activité vous permettra de bénéficier de divers avantages non négligeables :

  • Assistance et accompagnement d’un service après-vente ou d’une hotline
  • Conformité avec les dispositions fiscales et comptables en vigueur en fonction de l’évolution de la législation
  • Qualité supérieure de stockage des données ainsi que de leur sécurité

Pour vous permettre de faire le choix qui convient parfaitement à votre entreprise, le comparateur Celge vous guide en identifiant clairement vos attentes et en sélectionnant pour vous les logiciels comptabilité immobilisations sur le marché qui pourront vous satisfaire au mieux.

Dès maintenant,

Comparez les logiciels de gestion des immobilisations !

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :