Les freins à l'adoption d'un ERP (et comment les dépasser) | CELGE

Les freins à l’adoption d’un ERP (et comment les dépasser)

Freins ERP

Dans la majorité des cas, la réflexion s’articulant autour de l’adoption d’une solution d’ERP ne provient pas d’un cadre apaisé mais est issue de la contrainte, voir de l’urgence. A ce contexte anxiogène, s’ajoute tout un ensemble d’aprioris qui constituent autant de freins à l’adoption d’un ERP. Pourtant, ces barrières mentales peuvent aisément être levées si l’on prend le temps d’y réfléchir posément.

Un ERP, ça coûte cher

Oui et non. La croyance selon laquelle le prix d’un ERP est exorbitant remonte aux origines des ERP… il y a plus de vingt ans ! Certes, si les ancêtres des ERP constituaient un investissement massif, de nos jours la diversification de l’offre, amplifiée par l’essor du Cloud, propose une déclinaison tarifaire qui favorise une adéquation économique raisonnable. Les solutions en SaaS, en open-source, la possibilité de solutions hybrides ou encore dites best of breed permettent à toute structure de trouver une solution adaptés et à un prix raisonnable. Dire qu’un ERP est cher relève du même registre que de dire « une voiture c’est cher » : on peu faire Paris-Strasbourg en berline ou en voiturette : le prix n’est pas le même… En outre, si on raisonne en terme d’investissement, le coût initial pour un ERP est vite compensé par une hausse de productivité : l’amortissement est en moyenne compris entre trois mois et trois ans selon la solution retenue et le type de structure.

Lire aussi : Comment définir son budget ERP ?

Un ERP c’est pour les gros, pas pour les PME

Encore une fois, cet apriori à vingt ans. Il est lui aussi contredis par la diversification et la spécialisation des offres. Les éditeurs ont naturellement cherché à augmenter leurs parts de marché, et certains se sont donc spécialisés dans les progiciels de gestion à l’attention exclusive des PME. Autre élément de contradiction : l’équipement des PME en solution ERP est en augmentation constante depuis 10 ans. Comme nous l’avions montré dans notre étude 2017 sur les intentions d’achat de progiciels, l’ERP est largement en tête et cela concerne 53% de PME. Cela ne fait que confirmer les tendances de l’année précédente où les intentions d’adopter un progiciel de gestion concernaient une PME dans plus d’un cas sur deux ! Aujourd’hui on assiste même à une véritable dynamique des PME, désireuses de passer au Cloud. Par ailleurs il ne faut pas perdre de vue l’un des atouts premiers d’un ERP : la modularité. Un choix pertinent de solution doit être le début d’un accompagnement évolutif qui va croître au rythme de l’entreprise. Dans un monde économique hyper concurrentiel ou la digitalisation des business est devenue un enjeu crucial, les PME doivent agir à l’instar des requins : avancer ou mourir.

Lire aussi : Pourquoi intégrer un logiciel de gestion dans mon entreprise ?

Voir aussi : Infographie : étude Celge 2017

Un ERP, c’est compliqué à mettre en place

Oui, c’est pourquoi il ne faut pas agir seul ! Les éditeurs et intégrateurs sont là pour vous aider dans l’implémentation du logiciel. Si l’intégration reste l’affaire de spécialistes, son bon déroulement va également dépendre du dialogue engagé avec l’entreprise, du CODIR aux responsables métiers. Dans la majorité des cas, le déploiement d’un ERP ne prend que quelques semaines au grand maximum. Une intégration réussie ne repose pas uniquement sur les aspects techniques, la dimension humaine est essentielle : les besoins en formation doivent être anticipés et pleinement intégrés à la réflexion préalable du projet. En effet, les équipes concernées devant être formées au nouvel outil, ces questions sont essentielles, d’une part dans la budgétisation préalable, et d’autre part pour poser les jalons d’un accompagnement au changement serein. Bref, rien d’insurmontable avec une bonne préparation en amont !

Un ERP, c’est difficile à choisir

Non. Devant la kyrielle de solutions et d’offres, il est vrai que l’on peut se sentir désorienté de prime abord. Saas ou on-premise ? Externaliser les données sensibles ou pas ? Solution mobile ou non ? Le plus simple pour choisir, c’est de comparer. Pour ce faire n’hésitez pas à vous rendre sur notre comparateur 100% gratuit : répondez en moins de 5 minutes aux questions et les solutions les plus adaptées à vos besoins vous seront directement envoyées par e-mail.


Crédit photo : © 2017 – Fotolia

Appuyez-vous sur notre comparateur pour identifier gratuitement
 
la solution qui correspondra le mieux à vos besoins

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez dès maintenant + de 7 000 éditeurs grâce à notre comparateur. Gratuit, sans engagement, rapide !

Par ici !