Gestion de chantier : les nouveautés 2021 | CELGE

Gestion de chantier : quelles nouveautés en 2021

Nourris de la transformation digitale, reliés à la maquette numérique mais aussi écologiques… les nouveaux logiciels de gestion de chantier deviennent indispensables y compris à l’artisan spécialisé.  

Plus un chantier sans son logiciel de gestion… Les métiers du bâtiment, y compris ceux dévolus aux artisans n’échappent pas à la transformation numérique, qui évidemment a fortement impacté les grandes entreprises, et commence à diffuser désormais dans les PME et même les TPE du secteur des travaux. Du plus global au plus spécialisé, de nombreux outils existent.

D’abord les progiciels généralistes, multifonctions, issus du monde des ERP, ou encore PGI, dont on a l’habitude dans les grands comptes du tertiaire et de l’industrie mais qui sont conçus spécialement pour le bâtiment. Comme les grands classiques iXBAT (CGSI) et Onaya (Aquitaine Informatique), ou de nouveaux venus tels que Prochantier ou Proginov (Silog), qui sont des outils tous terrains. A la fois au siège et sur les chantiers, ces progiciels, qui doivent être compatibles avec les autres outils de l’entreprise, peuvent être distribués en Saas et utilisés en mobilité.

Puis viennent les produits spécialisés en conduite de sites, et enfin les applications par corps de métiers, avec des outils de planification et de la GED qui se généralise.

 

Les principales tendances 2021 s’orientent dans plusieurs directions : le lien avec l’amont et la GED, le BIM et la gestion écologique des chantiers.

Des logiciels dans un écosystème

De plus en plus, les logiciels de gestion de chantier font partie d’un écosystème d’outils liés au bâtiment. Ainsi, des plug-in permettent de se relier soit à un progiciel de conception comme Revit par exemple, par Autodesk, qui crée des modèles 3D, ou tel qu’AutoCad, logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) pour architectes, ingénieurs et professionnels de la construction. Le but est de faire en sorte que le corps de métier puisse disposer en continu des informations techniques et du cahier des informations nécessaires et mises à jour.

La GED fait son entrée également. Sous le volume croissant d’informations à gérer, l’ECM (Enterprise Content Management) permet de dématérialiser, classer, stocker, traites les documents nécessaires à la réalisation d’un chantier. Citons ici M-Files ou LoReNa.

m-files logo

Le BIM sur tous les chantiers ?

A terme, le BIM (Building information modeling), ou maquette numérique, est susceptible de concerner tous les chantiers. La tendance, ici, est d’interfacer les logiciels de gestion avec les outils spécifiques au BIM. La compatibilité est une clé pour le futur. Il existe également des produits spécialisés de préparation de chantier compatibles BIM et d’autres de suivi, par exemple pour partager des plans 3D ou 4D, comme Archipad.

La gestion de chantiers écologiques

Enfin, le développement durable prend aussi sa place sur les chantiers, de même que l’économie circulaire. La startup Ecodrop se propose ainsi de digitaliser la gestion des déchets des métiers du bâtiment. Il s’agit d’une application qui permet de gérer le dépôt en déchetterie en mettant en relation les artisans avec un réseau de professionnels des déchets (transport, déchèteries, recyclage) et en proposant les déchetteries les plus proches avec leurs tarifs.

Gratuit et rapide :

comparez entre elles les solutions de gestion de chantier du marché

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez les logiciels de gestion d'entreprise qui correspondent à votre besoin. C’est gratuit et sans engagement !

Par ici !