GAFA : 10 choses que vous ne savez surement pas

Google , Apple, Facebook, Amazon, des noms qui ne sont plus à présenter sur l’échiquier mondial en raison de leur forte présence, ont donné naissance à l’acronyme GAFA. Cet acronyme qui n’est rien d’autre qu’une association des premières lettres de chacune des entreprises précédemment citées a désormais évolué pour donner naissance à GAFAM avec l’entrée de Microsoft l’autre géant de l’informatique. Ces entreprises, dont l’histoire de départ ne laissait pas forcément présager d’un avenir aussi radieux, sont aujourd’hui devenues de vraies puissances tant sur le plan du numérique que sur celui financier. Selon une étude du cabinet FaberNovel intitulée Gafanomics, environ 55% de la vie numérique des utilisateurs (e-commerce, e-mail, musique, réseau social, vidéo …) passe par ces quatre plateformes. Face à cet état de choses, l’Allemagne et la France n’ont pas hésité à interpeller la commission européenne afin qu’elle réfléchisse sur la régulation des GAFA.
Quels sont les faits qui témoignent de la dominance des GAFA sur le monde ? Pour y répondre, nous exposons 10 grands points que vous ignorez peut-être jusque-là.

1- Gafa : une puissance financière égale à celle du Danemark avec 10x moins de gens

GAFA

Les GAFA font un chiffre d’affaires de 316 milliards de dollars avec 252 000 personnes. Le Danemark classé 35e puissance économique mondiale avec une population de 2,7 millions d’habitants a un PIB de 330 milliards de dollars. En clair, le PIB du Danemark est presque équivalent au chiffre d’affaires des GAFA qui ont un personnel équivalant au dixième de celui du Danemark.

2- Une croissance au-dessus de celle de la Chine

En 2013, alors que la croissance moyenne en France était de 0,3 et de 9% pour la Chine, celle des GAFA était à 12%. Pendant qu’un GAFA recrute un employé, les concurrents sont obligés d’en recruter entre 3 et 9 afin d’atteindre le même chiffre d’affaires.

3- Une imposante puissance financière

Avec plus 123 milliards de dollars de réserve financière dont la grande part revient à Apple et Google, les GAFA ont de quoi racheter les 50 start-up les plus en vue du moment. Il faut dire qu’une bonne partie de ces réserves est engloutie dans des paradis fiscaux afin d’échapper quelque peu au fisc des Etats-Unis.

Dès maintenant,

Comparez les logiciels de gestion d’entreprise

4- La tech vaut 19% du S&P 500 IBM

Courant 2003, le secteur de la technologie ne représentait que 11% de l’indice S&P 500 qui regroupe les 500 premières valorisations sur les bourses américaines. A cette époque, le leader de la technologie avait pour nom : IBM. Dix ans plus tard, les GAFA prennent les rênes avec Apple et Google et le secteur de la technologie vaut désormais 19% de l’indice S&P 500 pendant que le secteur des finances se contente des 16%

5- Une occupation des positions dominantes

Qu’il s’agisse de Facebook, de Google, d’Amazon ou d’Apple, chacun d’eux s’évertue à occuper des positions importantes sur l’ensemble du marché relatif à la transformation digitale (robotique, Internet des objets, drones …). Google à lui tout seul gère pratiquement 90% des recherches dans le monde. 45% du trafic web issu des smartphones revient à Apple et Facebook tire profit de 75% des pages vue sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis

6- Une quête d’hégémonie FaberNovel

A en croire FaberNovel, chacun des 4 GAFA se positionne à travers des offres, des partenariats, des rachats sur les 7 principales industries de la transformation digitale que sont : la santé, la distribution, les télécoms et l’IT, les médias et le divertissement, les énergies, la Finance sans oublier les loisirs et le voyage.

7- Importante réduction des charges fiscales

Selon une étude de Greenwich, pour l’exercice 2011 les GAFA en plus de Microsoft (GAFAM) ont payé des impôts s’élevant à 37,5 millions d’euros pour un chiffre d’affaires total de 8,1 milliards d’euros. Greenwich finit par conclure qu’à travers une optimisation fiscale, les 5 géants de la GAFAM payent 22 fois moins le montant normal de leur impôt, ce qui représente un manque à gagner pour l’état. La France avait eu un manque de près de 800 millions d’euros au cours de l’année 2011.

8- Une ascension fulgurante Google Chrome

Chacun des GAFA s’évertue à être le leader sur les marchés sur lesquels il est présent. Ainsi, en 2012, Google avec son navigateur « Chrome » a réussi à supplanter internet explorer. En 2010, Apple vendait en 80 jours 3 millions d’iPad ce qui équivalait à 10 fois les ventes des tablettes Windows XP de Microsoft au cours de l’année 2001. Sur internet, Facebook occupait une bonne part du marché en occupant 16% du temps passé en ligne par les internautes américains.

9- Plus de 7 milliards de consommateurs

Pour les GAFA, se focaliser sur les utilisateurs connectés est beaucoup plus profitable que se baser sur des actions axées sur un ciblage géographique, culturel … Ainsi, divers projets sont mis en place afin d’avoir le maximum d’utilisateurs connectés. Chez Google le projet Loon a vu le jour tandis que Facebook lançait le projet Internet.org afin de relier la population mondiale à internet.

10- Un grand investissement dans l’ « expérience utilisateur » et les start-up

L’un des secrets de réussite des GAFA, réside dans cette importance qu’ils accordent à l’expérience utilisateur. Permettre que les utilisateurs soient à l’aise avec les interfaces présentes, les outils mis à disposition … est un facteur clé dans l’appréciation qu’ont les clients et donc dans leur fidélisation. Amazon n’a d’ailleurs pas hésité à y investir plus de 80% de son flux de trésorerie opérationnel. Google et Facebook ont également investit plus de 30%. Au niveau des start-up, de nombreux rachats ont été faits par les GAFA. On se souvient encore des cas de Nest, Whatsapp, Beats, Instagram rachetés avec aujourd’hui d’importantes retombées financières.

Dès maintenant,

Comparez les logiciels de gestion d’entreprise

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, en moins de 5 min., obtenez un comparatif gratuit des éditeurs de logiciels de gestion d'entreprise ! +7 000 solutions référencées.

Par ici !