Quelle complémentarité entre le cahier des charges ERP et le POC « Proof of concept » ?

La rédaction d’un cahier des charges ERP s’avère toujours judicieuse dans la réalisation d’un projet. Mais son délai ne concorde pas toujours avec les attentes et les objectifs de la direction générale. C’est ainsi que la notion de Proof of concept entre en ligne de compte : pour introduire une solution innovante. Mais qu’en est-il de cette nouvelle approche et de sa complémentarité avec le cahier des charges ERP ?

Avantages du Proof of concept

Nombreuses sont les entreprises qui optent pour le concept du Proof of concept pour assouplir les délais du cahier des charges. En effet, le POC permet de prendre en compte les moyens de l’entreprise et de ceux de ses partenaires au moyen d’une maquette.
Le cahier des charges ERP affiche des fonctionnalités sur des processus importants et des types de données préparées en amont. En revanche, la mise en place du Proof of concept se dégage de son homologue ERP par sa simplicité d’utilisation.

Interaction du POC et du ERP

TVH ConsultingMais l’approche d’un cahier des charges ERP et celui du Proof of concept peuvent interagir ensemble. En inscrivant le cahier des charges ERP dans l’exécution d’un POC, c’est l’assurance d’entamer un projet sur d’excellentes bases.
Une étude de TVH Consulting révèle même une complémentarité manifeste entre ces deux solutions sur le plan fonctionnel, technique, stratégique, logistique et organisationnel. Autrement dit, le cahier des charges ERP ne peut s’interchanger avec la solution POC. Au contraire, elles sont des concepts complémentaires.