Business Intelligence : les nouveautés 2021 | CELGE

Solutions de Business Intelligence : quelles nouveautés 2021

Avec le contexte sanitaire, les solutions de Business Intelligence (BI) doivent se réinventer au service d’entreprises battues par la crise. 2021 promet de nombreuses nouveautés.

La crise sanitaire a mis un coup de projecteur sur la Business Intelligence, appelée encore informatique décisionnelle. Cet ensemble de technologies d’aide à la décision, qui existe depuis des décennies et a commencé à prendre son essor dans les années 1990, a longtemps été l’apanage de grands spécialistes comme Business Objects, SAP, Oracle, Qlik ou Microsoft.

Oracle

Le secteur voit éclore de nombreux acteurs innovants, avec la « modern BI » et ses start-ups telles que Everysens qui offre une plateforme de visibilité prédictive et collaborative, ou encore Chartio, Datameer, Trifacta…

 

Cloud et IA, data storytelling, dataviz, self-service BI… L’évolution technologique est plus que jamais à l’ordre du jour, pour une aide à la décision elle-même plus nécessaire aux entreprises avec la pandémie. Les cinq tendances à retenir.

1- L’inéluctable mode Saas

Encore l’un des secteurs, avec les ERP, à proposer des progiciels en mode premise, la BI migre désormais vers le Cloud et le Saas. Les enjeux tels que la sécurité et la confidentialité ont longtemps freiné ce passage, mais la pression des usages est telle, avec la généralisation de la transformation digitale, que les éditeurs y viennent.

2- L’essor du prédictif

Avec le Big data et l’IA, le prédictif va se déployer au service d’utilisateurs en forte demande pour la prise de décision. L’analyse prédictive, appuyée sur des données massives et des historiques permet de représenter l’évolution de données dans le temps et en projections futures. Des fonctionnalités prédictives existent déjà dans la BI, mais les technologies d’IA comme le machine learning devraient permettre de les améliorer.

3- Le nécessaire « self-service » BI

De plus en plus, l’autonomie sur l’analyse des données est un besoin exprimé par les utilisateurs. Créer ses propres graphiques, ses propres règles de calcul n’est plus suffisant. Il faut pouvoir aujourd’hui croiser soi-même des données de différents systèmes pour rendre plus puissante l’analyse. C’est le concept de « self-service » BI.

4- La dataviz qui passe au 3.0

L’interface et les outils de représentation graphique vont devenir toujours plus intuitifs, avec des outils de visualisation basés sur le langage naturel. C’est un outil fondamental de l’entreprise data-driven.

5- Le data stortytelling pour personnaliser

Enfin, le data storytelling, avec les solutions de data visualisation 3.0, devrait connaître un grand essor. Si ces fonctionnalités existent déjà, elles sont assez peu utilisées, essentiellement au profit de la data discovery. Il s’agit littéralement de raconter une histoire avec les données, et de les personnaliser en fonction de l’audience. Le directeur commercial n’aura pas les mêmes besoins de données que le responsable des achats…

Gratuit et rapide :

comparez entre elles les solutions BI du marché

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez dès maintenant + de 7 000 éditeurs grâce à notre comparateur. Gratuit, sans engagement, rapide !

Par ici !