Depuis le confinement, l'e-commerce alimentaire fait une nouvelle percée | CELGE

Depuis le confinement, l’e-commerce alimentaire fait une nouvelle percée

Avec la nouvelle phase de confinement, l’e-commerce dans le secteur alimentaire ne cesse de se développer pour avoisiner les 9 % de parts de marché.

vente en ligne

De plus, la marge de progression semble certaine, permettant de très nombreuses opportunités.

Ce premier constat avait déjà pu être observé au cours du premier confinement de la mi-mars à la mi-mai.

Le deuxième confinement commençait à la date du 31 octobre, n’échappe pas à cette lancée.

Par rapport à la période précédente, l’e-commerce alimentaire a enregistré une hausse de 61 %. Le total des ventes a permis une hausse du chiffre d’affaires de 79 % pour un total de 223 millions d’euros.

Si ces chiffres sont aussi bons, c’est grâce à la bonne organisation des distributeurs qui déploient un savoir-faire technologique pour satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante et pressée.

La mise en en place de points de retraits drive piéton permet également de toucher une clientèle plus large tandis que d’autres préféreront directement la livraison à domicile.

Les perspectives post-Covid sont également encourageantes à condition de développer de nouveaux services et de rester concentré sur l’assortiment qui représente un enjeu majeur pour les drives.

Dès maintenant,

Comparez les logiciels de gestion d’entreprise !

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :

+

Houhou, comparez dès maintenant + de 7 000 éditeurs grâce à notre comparateur. Gratuit, sans engagement, rapide !

Par ici !