Eiffage unifie son EAM (Enterprise Asset Management)

eiffageFace à l’inéluctable nécessité de renouveler son obsolète parc informatique, Eiffage a opté pour l’unification. Doté jusqu’alors d’une douzaine d’applications, le groupe a posé les diagnostics sur la complexité et la vétusté de son parc informatique, avant de prendre la décision de la centralisation de la gestion de ses matériels. Le premier effet, selon le Directeur MOA SI Groupe, Mikael Goeta, est de mettre fin à l’hétérogénéité des process de gestion matériel. Ainsi est né eMAT.

À travers ce qui est une véritable révolution technologique, Eiffage a pour projet d’automatiser la remontée d’informations à partir de capteurs. Le projet est planifié pour 2019-2020. L’une des grandes améliorations visées est l’optimisation de la maintenance du matériel industriel du groupe.

Au-delà du cœur de métier d’Eiffage, ce sont également les fonctions support qui seront visées. eMAT a, par exemple, été associé à leur système d’informations financier, et intégré à leur comptabilité analytique.

Lancé en avril 2018, 15% du périmètre visé est actuellement couvert par eMAT, principalement en France, mais aussi au Sénégal. L’objectif est de compter 1500 utilisateurs sur 200 sites dans ces deux pays. D’ici juin 2019, la totalité du périmètre visé devrait être couvert.

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :