Le choix du cloud public en France s’est fortement développé

En effet, le marché du cloud public en 2018 progresse de 20 % et ne représente désormais pas moins de 3 778 millions d’euros, dont les ¾ des recettes pour les solutions Saas. Mais les plates-formes et les infrastructures pointent le bout de leur nez pour prendre le relais des logiciels Saas.

Conséquences sur le marché en France

Les entreprises reposent désormais sur des savoir-faire externes (hébergeur, ESN, etc.) pour les accompagner dans la gestion complexe de leurs compétences. D’ailleurs, les solutions de gestion et d’automatisation des systèmes de cloud ne cessent de croître au fil des années. 23 % de croissance est prévu en 2016 et 2021.
Par voie de conséquence, les données sont devenues un enjeu majeur pour les entreprises et les solutions de cloud. La possession de ces données détenues par les entreprises deviendront rapidement insuffisante pour la valorisation de l’innovation, la réduction des coûts et la gestion des risques. En effet, les informations stockées sur les cloud verticaux vont être multipliées dans les deux années à venir.

Les perspectives de 2018

D’ici à la fin de l’année 2018, la moitié des entreprises sera reliée à une plate-forme digitale afin d’accéder, par le biais des API, à ses ressources internes et externes. En 2021, ce sont près de 75 % des entreprises qui auront recours à ses solutions logicielles.
Les API vont donc permettre de mettre en place un nouveau secteur s’articulant autour des données directement monétisées par l’entreprise.

Découvrez nos pages sur les mêmes thématiques :

Comme plus de 20 000 personnes par mois,appuyez-vous sur notre expertise en consultant :