Point de retrait sur l’utilisation des logiciels sans licence en France

enquete logiciels www.bsa.org/globalstudyL’enquête « logicielle mondiale 2018 » menée par la société BSA indique une diminution de 2 points pour la France sur l’utilisation de logiciels sans licence depuis la dernière enquête de 2016. Avec un taux d’utilisation s’élevant à 32%, la France reste l’un des pays européens au pourcentage le plus élevé. Il faut quand même noter que celui-ci était de 47% il y a une dizaine d’années, et est en baisse constante depuis. Le président du comité BSA France, André Jahel, affirme que « Ces bons résultats sont en grande partie dus aux efforts de BSA et de l’industrie du logiciel dans l’éducation sur la gestion d’actifs logiciels et la mise en application légale robuste au cours des dernières années ».

BSA France, André Jahel,
BSA France, André Jahel

Les principales conclusions de l’enquête comprenant plus de 23 000 avis d’utilisateurs, démontrent que l’utilisation de ces logiciels bien qu’en diminution et toujours très fréquent, les DSI rappellent que ce sont les logiciels les moins sécurisés, le risque de piratage des données ou d’atteinte à la sécurité délestent les entreprises de 359 milliards de dollars chaque année. L’enquête indique aussi que si les sociétés investissent dans l’amélioration de la conformité et la gestion logicielle, elles peuvent augmenter leur profit d’environ 11% et économiser jusqu’à 30% sur leurs coûts annuels en faisant confiance à un programme SAM.

Pour affiner votre connaissance sur l’utilisation des logiciels sans licence, vous pouvez consulter « l’Enquête logicielle mondiale 2018 Gestion logicielle : Impératif de sécurité, opportunité commerciale » publiée par BSA. (www.bsa.org/globalstudy.)